Deux biologistes sur trois contre la réforme de la profession

Deux biologistes sur trois contre la réforme de la profession

08.07.2011
  • 1310140230270381_IMG_64851_HR.jpg

Le gouvernement a décidément du mal à convaincre les biologistes du bien-fondé de la réforme de la profession. En effet, selon un sondage rendu public par le Syndicat national des médecins biologistes et réalisé par l’Institut CSA auprès de deux cent deux biologistes représentatifs de la profession, un biologiste sur trois seulement (34 %) approuve le texte final.

C’est le problème de l’accréditation par le COFRAC rendue obligatoire par la réforme qui semble très contestée par les personnes interrogées puisque 67 % d’entre elles estiment qu’elle va se traduire par une diminution de l’offre de soins. En clair, par la suppression ou le regroupement de laboratoires d’analyses. Ce qui est d’ailleurs l’un des buts de cette réforme, bien que cela ne soit pas affiché aussi clairement.

À l’inverse, 26 % seulement croient que cette accréditation va avoir des conséquences positives sur l’offre de soins.

Le coût de l’accréditation qui pourrait être très élevé, si l’on en croit une récente étude du Syndicat national des médecins biologistes, ne paraît pas en tout cas justifié aux yeux des personnes interrogées puisque 89 % d’entre elles, toujours selon ce sondage du CSA, estiment qu’il n’est pas adapté au service médical rendu. Seuls 10 % pensent le contraire. Enfin, 81 % sont favorables à ce qu’une solution alternative à cette accréditation par le COFRAC soit trouvée.

À noter que 54 % des biologistes affirment être syndiqués. Pour la majorité au Syndicat des biologistes (SDB).

J. D.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
08.07.2011 à 19h00

« Je ne pense pas que le problème majeur soit l'accréditation mais plutôt tout simplement la mort de tous les petits laboratoire. »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Tiers payant : l'UFML Syndicat réclame une loi rectificative pour supprimer l'obligation

ufml

L'échéance légale se rapproche à grands pas et elle inquiète toujours la profession. En vertu de la loi de santé, le tiers payant est censé... 7

Temps de travail : les internes divisés sur le règlement des heures sup'

interne

Marisol Touraine avait promis l'an dernier la création d'un temps de travail additionnel (TTA) permettant à tous les internes d'être... 2

Santé des migrants : le CCNE contre toute instrumentalisation de la santé

ccne

Après le Défenseur des droits, l'Académie de médecine, et Santé publique France, le Comité consultatif national d'éthique (CCNE) joint sa... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter