Les députés adoptent la proposition de loi Fourcade : enfin une issue sur la RCP

Les députés adoptent la proposition de loi Fourcade : enfin une issue sur la RCP

07.07.2011
L’Assemblée nationale a adopté ce jeudi en seconde lecture la proposition de loi (PPL) qui aménage la loi Bachelot de 2009 sur la réforme du système de santé (HPST).

Les députés ont entériné la suppression des mesures contraignantes qui avaient braqué la médecine de ville (déclarations d’absences obligatoires à l’Ordre, pénalité financière liée au contrat santé solidarité). « Le texte permet de renforcer l’attractivité de la médecine libérale de premier recours. Les professionnels de santé souhaitaient des mesures simples, pragmatiques et efficaces pour faciliter l’exercice médical et paramédical de proximité », a plaidé le ministre de la Santé, Xavier Bertrand.

L’Assemblée a également adopté un amendement important du gouvernement sur la RCP qui précise que le nouveau dispositif de mutualisation des risques encourus par les médecins libéraux – pour les sinistres lourds supérieurs à 8 millions d’euros – sera applicable dès le 1er janvier 2012 (et non plus en 2013). La question des « trous de garantie » est également en passe, cette fois, d’être réglée : le même amendement étend l’intervention de l’ONIAM (lorsque l’assurance ne couvre plus le professionnel en cas de réclamation dix ans après son départ à la retraite) à « tous les accidents médicaux » et non plus seulement aux accidents de la naissance.

Le premier article de cette proposition de loi instaure des sociétés interprofessionnelles de soins ambulatoires (SISA), une société civile de moyens apportant un statut juridique et financier à l’exercice regroupé. La PPL Fourcade rétablit aussi la base juridique des contrats de bonne pratique et des contrats de santé publique.

 CYRILLE DUPUIS
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 3 Commentaires
 
28.04.2012 à 13h43

« En quoi le refus du P4P empêche la prévention, regardez pour la pédiatrie, c'est comique, de vrais boutiquiers. »

Répondre
 
27.12.2011 à 17h47

« Et que dire des professionnels, attachés au système libéral pour le panache, mais qui en refusent les règles, à savoir qu'il n'est pas inéluctable que le libre choix des patients continue à s'exerce Lire la suite

Répondre
 
Greg75 Médecin ou Interne 07.07.2011 à 19h05

« Et que dire de l'article 22 qui donne droit aux mutuelles de contractualiser directement avec les professionnels de santé ? Objectif : conventionner les médecins sur la base d'une baisse de leurs ta Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 11

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 8

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter