Suicide d’un interne : les urgentistes en appellent à Xavier Bertrand

Suicide d’un interne : les urgentistes en appellent à Xavier Bertrand

06.07.2011
Un interne qui achevait une garde aux urgences de Rouen s’est suicidé à son retour à domicile. L’association des médecins urgentistes a demandé à être reçue par Xavier Bertrand pour exiger des solutions au burn-out des médecins.
  • 1309966781269597_IMG_64674_HR.jpg

Un jeune interne s’est suicidé mardi matin à son domicile, après une garde de nuit aux urgences de Rouen.

Selon le Dr Patrick Pelloux, président de l’AMUF (Association des médecins urgentistes de France), au cours de sa garde, l’interne a été envoyé avec une équipe SMUR (Service mobile d’urgence et de réanimation) au chevet d’un patient pour le réanimer, puis est rentré au SAMU. « Il ne semblait pas très bien », continue Patrick Pelloux, qui ajoute que le jeune interne aurait discuté avec ses collègues en leur confiant « c’est dur ». Peu de temps après, il mettait fin à ses jours à son domicile.

L’AMUF, qui a déjà attiré l’attention sur les situations de burn-out, assure qu’en moyenne un urgentiste meurt tous les quatre mois, soit par suicide, soit dans un accident dû à l’épuisement professionnel. Patrick Pelloux rappelle à ce sujet que samedi dernier, un infirmier urgentiste s’est suicidé à Roubaix, et que le même jour à Mende (Lozère), un chef des urgences s’est tué à moto en allant prendre sa garde.

Une situation qui met le patron de l’AMUF hors de lui : « Quand un policier se suicide, lâche-t-il, ça fait les gros titres de tous les journaux,mais quand c’est un médecin, personne n’en parle ». Pour lui, ces drames ont un lien direct avec les conditions de travail régnant au sein des hôpitaux, « qui mettent tout le monde dans un stress épouvantable, car si la loi HPST a essayé de moderniser le management des hôpitaux, elle a oublié ceux qui y travaillent ».

L’AMUF a demandé en urgence à être reçue au ministère de la Santé. Selon Patrick Pelloux, un entretien avec Xavier Bertrand devrait avoir lieu ce mercredi 6 juillet ou le lendemain au plus tard. « Je veux des solutions rapides, assène-t-il. Par exemple, quand de jeunes internes travaillent aux urgences, il ne faut plus les laisser partir sans un débriefing avec des anciens ». L’AMUF milite également pour un allégement de la durée hebdomadaire de travail des médecins urgentistes.

 H. S. R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 7 Commentaires
 
13.07.2011 à 16h20

« Laurent a été mon interne en stage auprès du praticien, c'était un jeune plein de vie, vif,voulant faire le DU urgentiste. Il etait devenu un ami. Je le pleure également et mes pensées vont à sa fem Lire la suite

Répondre
 
08.07.2011 à 17h33

« Je ne pouvais imaginer qu'un jeune médecin puisse se suicider par excès de travail et d'émotion face à la maladie et à la mort. Mais surtout, quelle(s) solution(s) ? La pénurie organisée dans les an Lire la suite

Répondre
 
07.07.2011 à 23h49

« Je suis interne et je trouve que l'internat est vraiment très difficile.On passe brutalement du statut d'externe qui n'a aucune responsabilité à celui d'interne qui doit tout connaître comme s'il ét Lire la suite

Répondre
 
07.07.2011 à 09h22

« Tout à fait d'accord avec P. Pelloux. Mais ce que je retiens de mes années d'internat, puis d'exercice libéral, puis d'exercice salarié, c'est qu'un peu plus de liens entre médecins, jeunes ou plus Lire la suite

Répondre
 
07.07.2011 à 00h18

« Laurent était mon interne en SASPAS à Aumale. Il a fini son stage fin avril, avant de partir, pour son dernier semestre, aux urgences du CHU de Rouen. Il était devenu un ami de notre famille. Il éta Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Manque de temps, frustration, relations avec les patients : ces facteurs de stress qui mènent les généralistes au burn-out

La sensation de « travail empêché » chez les médecins joue fortement sur l'épuisement émotionnel et la dépersonnalisation, deux causes de... 9

Rénovation du dépistage néonatal : vers la création d'un centre national de coordination

dépistage néonatal

Le ministère de la Santé lance un appel à candidatures national pour désigner le centre hospitalier universitaire qui accueillera le futur... 1

AP-HP : contre un « plan social imposé », les personnels bravent la pluie et Martin Hirsch

aphp

Une trentaine de personnels de l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) se sont rassemblés ce lundi devant le siège parisien du... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter