Les médecins satisfaits de leur sort mais déçus de leur rémunération

Les médecins satisfaits de leur sort mais déçus de leur rémunération

04.07.2011
Les médecins français sont motivés (43,2 %) ou enthousiastes (14,1 %) en arrivant le matin à leur cabinet, mais ne sont que 10,3 % à être satisfaits de leur rémunération. Ce sondage*, mis en ligne par Pratis.com et « Les entretiens de Bichat », met aussi en évidence des praticiens dont les trois quarts aiment le contact avec le patient.
  • 1309793973268670_IMG_64490_HR.jpg

L’étude a l’ambition d’analyser la perception que les médecins libéraux (généralistes et spécialistes) ont de leur métier, ainsi que l’évolution de leurs relations avec les patients. Ces professionnels de santé mettent au premier rang de leurs satisfactions quotidiennes la qualité de leurs échanges avec les patients (74,6 %) et le fait de contribuer à leur bien-être (73,4 %). À noter qu’au chapitre de ces satisfactions, seuls 10,3 % d’entre eux mentionnent leur niveau de rémunération.

Côté freins à l’exercice, les médecins mettent sans surprise au premier rang les tâches administratives (77,2 %), le manque de reconnaissance (52,3 %), la dégradation des conditions de travail (49,9 %) et la surcharge de travail (42,4 %).

Les médecins doivent aussi faire face à des situations conflictuelles au cabinet. 70,3 % d’entre eux ont déjà subi des agressions verbales, 34,1 % ont déjà connu des vols ou des tentatives de vol et 11,8 % des agressions physiques. Seuls 10,6 % d’entre eux n’ont connu aucune de ces situations.

Leur état d’esprit le matin en arrivant au travail est contrasté. Si 57,3 % d’entre eux assurent être motivés ou enthousiastes, 15,8 % se disent blasés, 13,7 % stressés et 4,3 % déprimés.

Malgré tout, les médecins restent plutôt contents de leur exercice. 5,8 % se déclarent très satisfaits, 58,3 % sont satisfaits. Ils sont cependant 29,7 % à se juger « plutôt pas satisfaits » et 6,2 % à n’être « pas du tout satisfaits ». Des chiffres qui restent à relativiser car 71,2 % des répondants jugent que leur métier n’est pas plus intéressant qu’il y a 20 ans, 72,2 % pensent qu’il est plus difficile, mais 65,7 % le referaient aujourd’hui, si c’était à refaire. 34,3 % des médecins regrettent donc d’avoir choisi cette voie.

* Sondage réalisé par Internet. 417 médecins ont répondu à cette enquête mise en ligne du 10 au 16 juin sur le site www.pratis.com.

 H. S. R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 3 Commentaires
 
05.07.2011 à 10h32

« A refaire, je serais parti à l'étranger exercer. Comme la Suisse, l'Australie, je ne sais. Reconnaissance et qualité de vie. »

Répondre
 
04.07.2011 à 22h54

« Cette photo du Dr Armand Semercyan commence à dater ! On bosse totalement avec un ordi, écran plat, sur le bureau et pas derrière. Il serait temps de mettre à jour votre iconographie. »

Répondre
 
04.07.2011 à 19h02

« Pas satisfait par les contraintes de gestion, les contraintes administratives et la désinvolture... »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Manque de temps, frustration, relations avec les patients : ces facteurs de stress qui mènent les généralistes au burn-out

La sensation de « travail empêché » chez les médecins joue fortement sur l'épuisement émotionnel et la dépersonnalisation, deux causes de... Commenter

Rénovation du dépistage néonatal : vers la création d'un centre national de coordination

dépistage néonatal

Le ministère de la Santé lance un appel à candidatures national pour désigner le centre hospitalier universitaire qui accueillera le futur... Commenter

Le Dr Yannick Schmitt élu à la présidence de ReAGJIR

Le Dr Yannick Schmitt a été élu à la présidence du Regroupement autonome des généralistes jeunes installés et remplaçants (ReAGJIR) à... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter