Interviews de « stars » des IST pour une campagne décalée de l’INPES

Interviews de « stars » des IST pour une campagne décalée de l’INPES

30.06.2011
C’est une campagne au ton décalé que lance aujourd’hui l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES) pour inciter les jeunes adultes à se faire dépister contre les IST. Dans le même temps, l’InVS appelle à la vigilance.
  • 1309449521267914_IMG_64262_HR.jpg

    Interviews de « stars » des IST pour une campagne décalée de l’INPES

Jusqu’au 23 juillet, un film diffusé sur Internet (www.info-ist.fr) met en scène une « course-poursuite bucolique » de sept jeunes gens à la recherche du partenaire de ses désirs. Franck, l’homme aux 423 conquêtes, Sonia, qui pense qu’il est l’homme de sa vie, David, qui sait que Franck est homo, mais aussi Laurent, Christophe, Pétra et Alice, tous sont talonnés par Syphilis, Chlamydia, Gonocoques ou Hépatites, des personnages représentant les IST et qui n’ont, eux, aucune préférence. « Des millions de gens sont porteurs d’une IST sans le savoir, faites-vous dépister », conclut le film. La campagne sera visible sur les principaux sites intéressant les 15-30 ans.

Plus « décapant » et « percutant » encore, des interviews filmées des 4 IST « stars » vont pouvoir être partagées sur les réseaux sociaux, Facebook, Dailymotion et Youtube. Chacune d’elle met en scène le personnage d’une IST qui se présente et répond aux questions d’une journaliste concernant ses spécificités d’action, ses cibles préférées, ses modes de contamination, les complications, les traitements… et le dépistage. À la question : « Pourriez-vous parler de votre carrière ? », Syphilis, péremptoire, répond par exemple : « C’est vrai que j’ai commencé depuis très très longtemps. J’ai infecté les plus grands de ce monde : Schubert, Maupassant, Beaudelaire, Lénine, Van Gogh, et aujourd’hui, ça continue… Boulot, boulot, boulot. Je suis hyperbusy. D’autant que maintenant je m’attaque au marché gay. Il y a beaucoup de travail à faire sur ce segment. »

Information et prévention.

Toutes les interviews renvoient au site info-ist.fr, où des informations de prévention sont diffusées. C’est « au second degré et de manière très décalée et pédagogique que ces interviews incitent au dépistage », assure l’INPES. À destination des professionnels, la brochure « dépistage du VIH et des IST » a été réactualisée. Elle est disponible sur le site de l’INPES (www.inpes.sante.fr).

Le lancement de la campagne coïncide avec la publication d’un numéro spécial du « Bulletin épidémiologique hebdomadaire » (n° 26-27-28) qui dresse un bilan des IST. Les infections à gonocoques sont en nette progression depuis 2004 chez l’homme et chez la femme quelle que soit l’orientation sexuelle. Chez les femmes, l’infection passe souvent inaperçue ce qui accroît le risque de stérilité.

L’épidémie de syphilis est toujours d’actualité, avec plus de 500 cas par an au cours des trois dernières années du bilan 2000-2009, indique le « Bulletin épidémiologique hebdomadaire » daté de ce jeudi 30 juin. Elle touche principalement les homosexuels et les bisexuels masculins mais de plus en plus de femmes sont concernées. Chez elles, l’infection à Chlamydiae reste l’IST la plus fréquente, sa gravité étant liée à une découverte souvent tardive (asymptomatique chez 60 à 70 % des femmes). L’infection par le VHB, avec 2 421 nouveaux cas par an, représente un tiers des IST alors qu’elle peut être prévenue par la vaccination.

 Dr LYDIA ARCHIMÈDE
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

« L'humanité ne peut s'arrêter aux frontières de la France ! » : le Pr Pitti explique pourquoi il renonce à ses insignes d'officier de la légion d'honneur

Pr Raphaël Pitti

Le Pr Raphaël Pitti, chef du service de réanimation à la polyclinique de Gentilly (Nancy) et médecin humanitaire, a été promu au rang... 9

L'athérosclérose présente chez la moitié des 40-54 ans sans facteur de risque cardiovasculaire… Faut-il s'en soucier ?

athérosclérose

Une tension basse, une glycémie faible et un taux de cholestérol dans la norme suffisent-ils à garantir des artères saines ? Une étude... Commenter

La consommation d’antibiotiques en France reste à la hausse en ville

ANTIBIOTIQUES

La tendance à la hausse de la consommation d’antibiotiques en ville se poursuit depuis 2010, après une période de baisse (2000-2005) puis... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter