Contre les peurs alimentaires, les données d’une étude de quatre ans

Contre les peurs alimentaires, les données d’une étude de quatre ans

30.06.2011
Plus de 4 années de travail (2006-2010), 445 substances recherchées dans 20 000 produits alimentaires représentant 212 familles d’aliments, soit 90 % de l’alimentation des adultes et des enfants : la deuxième étude de l’alimentation totale (EAT2) est la plus large photographie jamais réalisée des apports nutritionnels et expositions alimentaires aux substances chimiques de la population en France. Et ses résultats, que publie l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail), sont à même d’effacer de nombreuses peurs alimentaires.
  • 1309449482267869_IMG_64261_HR.jpg

    Contre les peurs alimentaires, les données d’une étude de quatre ans

Pour 85 % des substances concernées, le risque peut en effet être écarté pour la population générale, l’exposition restant en deçà des valeurs toxicologiques de référence disponibles (VTR). Et pour les pesticides, les mesures mises en œuvre ne l’ont pas été en vain puisque plus de 95 % des substances sont à cet égard conformes à la réglementation. Par rapport à EAT1, des progrès sont observés en particulier pour les dioxines et les PCB (interdits depuis plus de quinze ans), le pourcentage de personnes exposées à un risque étant passé de 28 % en 2005 à moins de 1 % actuellement.

En revanche, une hausse des expositions est enregistrée pour le cadmium, l’aluminium, le chrome ou certaines mycotoxines, comme le déoxynivalénol (DON). Au total, le seuil toxicologique de risque peut être dépassé pour une douzaine de substances. Surtout chez les grands consommateurs de certains aliments : céréales (cadmium, plomb, aluminium, DON et dérivés), café (cuivre, arsenic inorganique et acrylamide), produits à base de soja (phyto-œstrogènes) et, dans une moindre mesure, lait chez les enfants (plomb, zinc). Ou avec des aliments à fortes teneurs : poissons gras (dioxines et PCB), thon (méhylmercure) ; dans ces cas, il convient de respecter les recommandations de consommation de poissons de l’ANSES.

Encore trop de sel.

En ce qui concerne les minéraux, les Français restent d’incorrigibles amateurs de sel et il faut poursuivre les efforts de réduction dans les produits qui en contiennent beaucoup (pain, charcuteries, fromages…). L’étude montre aussi le risque d’apports excessifs en zinc (certains enfants) et cuivre (certains adultes et enfants) ou, au contraire, insuffisants en zinc (surtout certains enfants), fer (femmes et jeunes filles), calcium (adolescents), magnésium (adultes et enfants ayant les apports les plus faibles), sélénium (personnes âgées) et cuivre (certains enfants).

Restent des incertitudes quant aux risques d’un certain nombre de substances, faute de connaissances scientifiques les concernant ou sur leurs effets cumulés. Des recherches sont nécessaires. Quoi qu’il en soit, conclut l’ANSES, les risques tant nutritionnels que chimiques peuvent être minimisés, voire écartés, par une alimentation équilibrée et diversifiée.

RENÉE CARTON
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Recherche sur les cellules souches : un débat éthique, un casse-tête réglementaire et un défi industriel

Abonné
accroche

Les applications potentielles des cellules souches dans le domaine de la recherche et de la santé sont immenses. Dans la pratique, elles... Commenter

Rénovation du dépistage néonatal : vers la création d'un centre national de coordination

dépistage néonatal

Le ministère de la Santé lance un appel à candidatures national pour désigner le centre hospitalier universitaire qui accueillera le futur... Commenter

Le Dr Yannick Schmitt élu à la présidence de ReAGJIR

Le Dr Yannick Schmitt a été élu à la présidence du Regroupement autonome des généralistes jeunes installés et remplaçants (ReAGJIR) à... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter