Paris va investir 2 millions d’euros pour améliorer l’accès aux soins

Paris va investir 2 millions d’euros pour améliorer l’accès aux soins

29.06.2011
  • 1309359234267635_IMG_64166_HR.jpg

    Paris va investir 2 millions d’euros pour améliorer l’accès aux soins

La ville de Paris a annoncé qu’elle allait investir 2 millions d’euros d’ici à la fin de la mandature pour renforcer et faciliter l’accès aux soins des Parisiens. Elle interviendra plus particulièrement dans le Nord-Est parisien – les 18e, 19e et 20e arrondissements – où l’évolution démographique est jugée inquiétante.

« Nous allons créer un fonds d’investissement de 2 millions d’euros pour les centres, les maisons et les pôles de santé, a annoncé Jean-Marie Le Guen (PS), à la tête du groupe de travail santé du Conseil de Paris qui planche depuis près de deux ans sur des pistes d’amélioration de l’offre de soins dans la capitale. Nous allons redessiner la médecine de premier recours accessible dans la capitale ». Paris compte actuellement une trentaine de centres de santé « de taille critique » et une maison de santé. Sept autres maisons de santé sont en projet. « Il faudrait une vingtaine de nouveaux centres de santé à Paris », indique le député socialiste.

La ville de Paris va par ailleurs créer un label Paris santé. Elle a décidé d’apporter son soutien aux signataires d’une charte qui comporte des engagements forts pour faciliter l’accès aux soins. Les praticiens devront exercer en secteur 1, pratiquer le tiers payant et réaliser des actions de prévention et d’éducation thérapeutique…

Des efforts seront également demandés aux centres et maisons de santé pour garantir une plus large plage d’ouverture, jusqu’à 19 heures en semaine, et une participation plus active à la permanence des soins le soir et le week-end.

Paris n’est pas à l’abri de la désertification médicale, assure l’élu parisien. Selon un rapport de l’Ordre des médecins, seuls 5 médecins généralistes se sont installés dans la capitale en 2009. « L’an dernier, seulement deux généralistes se sont installés dans la capitale alors qu’ils sont plusieurs dizaines à avoir cessé leur activité », affirme Jean-Marie Le Guen.

 CH. G.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

La plus petite maternité de France ferme ses portes, après 30 ans de résistance

Abonné
DIE

Agnès Buzyn l'a annoncé : la maternité de Die vivra son dernier jour le 31 décembre. Dans ce territoire isolé de la Drôme, les habitants se... 2

La consommation d’antibiotiques en France reste à la hausse en ville

ANTIBIOTIQUES

La tendance à la hausse de la consommation d’antibiotiques en ville se poursuit depuis 2010, après une période de baisse (2000-2005) puis... Commenter

Une étudiante en PACES de Marseille se suicide, la communauté médicale en émoi

suicide Fac marseille

Une étudiante inscrite en première année commune aux études de santé (PACES) à la faculté de médecine d'Aix-Marseille vient de se donner la... 13

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter