L’UNOCAM quitte la séance de négociation conventionnelle

L’UNOCAM quitte la séance de négociation conventionnelle

23.06.2011
Les négociations conventionnelles ont repris en séance plénière, ce jeudi, au siège de l’Assurance-maladie. Les cinq syndicats de médecins libéraux (CSMF, SML, MG-France, la FMF et Le BLOC) participaient à cette réunion avec des représentants des organismes complémentaires santé (UNOCAM) et en présence d’étudiants et d’internes.
  • 1308844146266146_IMG_63841_HR.jpg

    L’UNOCAM quitte la séance de négociation conventionnelle

Ces dernières semaines, les syndicats ont rencontré le directeur de l’Union nationale des caisses d’assurance-maladie (UNCAM) en ordre dispersé. Le cycle de négociations entre dans une phase conclusive. « Nous souhaitons aboutir à la signature d’un accord conventionnel le 20 juillet », a annoncé dans la matinée Frédéric van Roekeghem. À défaut d’accord, le directeur de l’UNCAM souhaite au moins pouvoir signer un relevé de fin de négociation si quelques détails restaient à préciser. Il devrait proposer aux syndicats un premier projet écrit de convention le 30 juin.

« Le temps est assez court mais nous sommes déjà parvenus à un consensus sur la réforme de la rémunération du médecin traitant sur trois niveaux (acte, forfaits et rémunération sur objectifs de santé publique) et sur la priorité à donner aux autres spécialités cliniques avec la valorisation de certaines consultations dans le cadre de priorités de santé publique ».

La séance de négociation conventionnelle a achoppé aujourd’hui sur la question du secteur optionnel. Après quatre heures de discussions, l’Union nationale des organismes d’assurance-maladie complémentaire (UNOCAM) a quitté la réunion.

L’UNOCAM, qui réunit les représentants des mutuelles, des assurances et des institutions de prévoyance, a pris cette décision pour protester contre la suppression par la commission des affaires sociales du Sénat de l’article 22 de la proposition de loi Fourcade. Celui-ci prévoyait d’autoriser les organismes complémentaires à pratiquer les remboursements différenciés dans le cadre des réseaux de professionnels de santé.

« Cette disposition était un préalable à notre entrée en négociation, explique Fabrice Henry, président de l’UNOCAM. À partir du moment où la commission des affaires du Sénat a retiré cet article, il n’y a plus lieu pour nous de rester autour de la table de négociation, nous le regrettons. »

Les négociations conventionnelles doivent reprendre jeudi 30 juin. Plus de détails dans notre édition de lundi.

 CHRISTOPHE GATTUSO
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Plus de 120 médecins libéraux et hospitaliers dans la course aux législatives !

legislatives

Au moins 120 médecins de toutes spécialités se présentent aux élections législatives, qui auront lieu les dimanches 11 et 18 juin. La carte... Commenter

Précarité, accès aux soins, prévention, les premiers pas de la ministre Buzyn en visite à ATD Quart Monde

Buzyn ADT Quart Monde

En choisissant le centre de promotion familiale ATD Quart Monde de Noisy-le-Grand pour son premier déplacement, ce 24 mai, Agnès Buzyn a... 1

Législatives 2017 : la carte des médecins candidats

Législatives 2017 : la carte des médecins candidats-0

Les élections législatives se dérouleront les dimanches 11 et 18 juin. La date limite de dépôt des candidatures (dans les 577... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter