Un temps qui pourrait sourire aux graminées

Un temps qui pourrait sourire aux graminées

10.06.2011
Selon le bulletin du RNSA (réseau national de surveillance aérobiologique), l’alternance de pluie et de soleil pourrait favoriser la croissance et la dispersion des pollens de graminées.
  • 1307719392262510_IMG_62917_HR.jpg

    Un temps qui pourrait sourire aux graminées

« La pluie a apporté et apportera des périodes de répit pour les allergiques aux pollens de graminées. Malheureusement, l’alternance entre les passages pluvieux et des périodes ensoleillées pourrait favoriser la croissance des graminées et une dispersion des pollens lors de la présence du soleil », indique le RNSA.

Certes, l’emprise des pollens se relâche sur le sud de la France, avec un risque moyen au Sud-Ouest et en Rhône-Alpes et un risque faible sur le pourtour méditerranéen. Mais sur le reste du territoire, « les pollens de graminées sont présents en quantité suffisante pour provoquer un risque élevé, voire localement très élevé ».

Quant aux autres pollens, ils ne gêneront que peu ou pas les allergiques. En zone méditerranéenne, les pollens de chêne et d’olivier sont associés à un risque très faible à faible. Les pollens d’urticacées sont présents dans le Nord-Ouest et sur le bassin méditerranéen avec un risque très faible à faible. Présents sur tout le territoire, les pollens de châtaignier atteignent difficilement un risque très faible.

La semaine dernière, la situation a été la suivante.

Nord

Des graminées avec un risque allergique élevé sur la plupart des sites : Amiens, Caen, Lille, Metz, Nancy, Paris, Reims et Saint-Omer et moyen à Rouen et Troyes. À noter, l’absence de données pour Strasbourg. Les urticacées sont associées à un risque faible, voire très faible.

Ouest

Des graminées partout, avec un risque très élevé à Cholet et Pontivy, et élevé à Angers, Bourges, Dinan, La Roche-sur-Yon, La Rochelle, Nantes, Niort, Orléans, Poitiers et Saint-Brieuc. À noter, un risque très faible à Brest. Des urticacées partout.

Centre-Est

Là encore, des graminées partout avec un risque très élevé à Aurillac et Montluçon, élevé à Chalon-sur-Saône, Clermont-Ferrand, Dijon, Nevers et Vichy et moyen à Bart (Montbéliard) et Besançon. À signaler, là aussi, des urticacées partout.

Rhône-Alpes

Des graminées, encore, avec un risque allergique élevé à Annecy et Bourg-en-Bresse, faible à Annemasse et moyen ailleurs.

Sud-Ouest

Des graminées, avec un risque allergique élevé à Bassens (Bordeaux) et moyen ailleurs. À noter, des pollens de châtaignier.

Méditerranée

Graminées, chêne, olivier. Avec un risque allergique moyen à Ajaccio, Avignon et Gap et faible ailleurs.

> Dr EMMANUEL DE VIEL
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

HTA : les 10 axes et les 60 propositions de la SFHTA

hta

L'HTA est banalisée en France et trop souvent perçue comme un simple facteur de risque cardio-vasculaire, s'inquiète la Société française... 2

Migrants : le Défenseur des droits s'alarme d'une défaillance des droits fondamentaux

ddd

Le monde associatif saisit le défenseur des droits (DDD), Jacques Toubon, ce 18 décembre, journée internationale des migrants, avec... 1

Un quart des ophtalmologistes refusent les nouveaux patients, selon un sondage

Les Français attendent en moyenne 87 jours pour obtenir un rendez-vous chez l'ophtalmologiste, constate une étude nationale* réalisée par... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter