ECN : rebelote le 14 juin pour la LCA

ECN : rebelote le 14 juin pour la LCA

06.06.2011
Le Centre national de gestion (CNG) a indiqué samedi que les candidats aux ECN repasseront le 14 juin l’épreuve de lecture critique d’articles scientifiques. L’ANEMF crie à l’amateurisme.
  • 1307368109260810_IMG_62464_HR.jpg

    ECN : rebelote le 14 juin pour la LCA

C’est finalement le 14 juin, de 14 heures à 17 heures, que, dans leurs 7 centres d’examen, les quelque 8 000 candidats aux épreuves classantes nationales (ECN) repasseront l’épreuve de lecture critique d’articles scientifiques (LCA), annulée deux fois le 1er juin (pour erreurs dans le sujet initial, puis à cause de fuites lors du recours au sujet de secours).

Le Centre national de gestion a pris cette décision samedi, et l’a annoncée assortie de « l’expression de ses profonds regrets à l’ensemble des candidats ». Le CNG a également indiqué qu’il mettait « tout en œuvre pour que l’organisation de la nouvelle épreuve ne donne lieu à aucune contestation », mobilisant notamment « tous les moyens pour assurer la meilleure information individuelle (convocation) et collective (site internet du CNG) des candidats en lien avec les facultés de médecine et l’Association nationale des étudiants en médecine de France (ANEMF) ».

L’ANEMF, précisément, estime dans une lettre ouverte que « les organisateurs des épreuves classantes nationales ont fait preuve d’un amateurisme intolérable ». L’organisation étudiante « dénonce le manque d’humanité avec laquelle les étudiants sont traités ». Elle explique que si elle accepte que l’épreuve de LCA soit repassée, c’est, sur avis juridique spécialisé, pour « ne pas faire courir (aux candidats) le risque de repasser toutes les épreuves ».

« Intransigeante » quant aux conditions de déroulement de la nouvelle épreuve, l’ANEMF pose ses exigences. Parmi lesquelles « une mise en disponibilité immédiate de tous les étudiants devant repasser la LCA », « une facilitation d’hébergement pour les étudiants étrangers et venant des DOM-TOM en attendant l’épreuve de remplacement », « un défraiement pour tous les coûts de transport et d’hébergement supplémentaires causés par ce report, y compris pour les étudiants des DOM-TOM ».

> KARINE PIGANEAU
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 10

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 8

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter