HDL : un essai stoppé pour cause d’insuccès

HDL : un essai stoppé pour cause d’insuccès

30.05.2011
Le NHLBI américain a décidé de mettre un terme à l’essai AIM-HIGH qui avait pour objet de voir si le fait de remonter le HDL cholestérol par la niacine (vitamine B3) pouvait réduire le risque cardio-vasculaire chez les patients par ailleurs traités par statine pour réduire leur LDL cholestérol. Les résultats de cette étude sont en effet décevants.
  • 1306765466259504_IMG_62180_HR.jpg

    HDL : un essai stoppé pour cause d’insuccès

Cet essai a porté sur 3 414 patients qui présentaient un risque cardio-vasculaire élevé malgré un bon contrôle de leur LDL par statine (antécédents cardio-vasculaires, HDL bas, triglycérides élevés). Ce travail a permis de comparer deux groupes de patients. Dans un groupe, les patients recevaient en plus d’un traitement par statine, de la niacine (vitamine B3) destinée à faire monter leur HDL cholestérol et à faire baisser leurs triglycérides. Le groupe contrôle suivait uniquement un traitement par statines.

Résultat : si la niacine était efficace pour faire monter le HDL cholestérol et faire baisser les triglycérides, en revanche, cela n’a eu aucun effet sur un critère composite (infarctus du myocarde fatal ou non fatal, AVC, hospitalisations pour syndrome coronarien aigu, taux de revascularisation). Le taux annuel du critère primaire était de 5,8 % dans le groupe niacine et de 5,6 % dans le groupe contrôle. Aussi, on a constaté une petite et inexpliquée augmentation du taux d’AVC ischémiques dans le bras niacine. Pendant les 32 mois de la période de suivi, on a observé 28 AVC (1,6 %) dans le groupe niacine contre 12 (0,7 %) dans le groupe contrôle. De plus, 9 des 28 AVC du groupe niacine sont survenus chez des participants qui avaient arrêté le médicament depuis 2 mois à 4 ans.

« Les résultats de cette étude ne devraient pas être extrapolés à des patients à haut risque comme ceux qui ont un infarctus ou un syndrome coronarien aigu ou chez les patients dont le LDL cholestérol n’est pas aussi bien contrôlé que dans l’étude AIM-HIGH », estime Susan Shurin, directrice par intérim du NHLBI. La FDA indique qu’elle ne fait pas de nouvelles recommandations concernant l’usage étendu de la niacine seule ou en combinaison avec les statines.

> Dr EMMANUEL DE VIEL
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Valérie Pécresse : « Nous créons un choc de simplification contre les déserts médicaux en Ile-de-France »

pecresse

La présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, dévoile en exclusivité au « Quotidien » son plan de « lutte contre les déserts... 3

Avec 14 médicaments en moyenne sur leurs ordonnances, les seniors courent un « risque d'accidents sévères »

automedication

14,4 médicaments différents, prescrits et pris en automédication sur trois mois. C'est ce que consomment, en moyenne sur trois mois, les... 1

Journée mondiale Alzheimer : la prévention et ses grands défis de santé publique et de recherche

La prévention est le grand défi à relever dans la maladie d'Alzheimer, à visée à la fois de santé publique (compte tenu du risque lié à... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter