TABLE - Cannes, Juan-les-Pins, Antibes, La Napoule - Un festival !

TABLE - Cannes, Juan-les-Pins, Antibes, La NapouleUn festival !

Pascal Thomeret
| 12.05.2011
Cette année, à Cannes, on monte les marches du palais des Festivals en compagnie de Robert de Niro, Jude Law, Uma Thurman, Johnny To... tout en admirant les joyaux d’architecture de la Croisette. Pour se remettre de telles émotions, « le Quotidien » a sélectionné quelques adresses pour faire une pause culinaire ou rêver encore...
  • 1305163168252243_IMG_60637_HR.JPG
  • 1305163169253105_IMG_60648_HR.jpg
  • 1305163165252242_IMG_60636_HR.jpg
  • 1305163164252232_IMG_60635_HR.jpg
  • 1305163163252209_IMG_60634_HR.jpg
  • 1305163161248676_IMG_60633_HR.jpg

Mythique Félix

Voisin des célèbres tables du Carlton (Carlton Restaurant, 1 toque GaultMillau) et du Martinez (La Palme d’or, 2* Michelin), le restaurant Félix fait les beaux jours gastronomiques de la Croisette et, depuis 1953, les stars y font régulièrement escale. Aux fourneaux, c’est le jeune chef Nicolas Rondelli (1 toque GaultMillau) qui officie – il a travaillé auprès d’Alain Llorca ou de Francis Chauveau, par exemple, et dans des adresses prestigieuses telles que l’hôtel Cala Rossa, en Corse, ou La Réserve de Beaulieu. Au hasard de la carte, on choisit des noix de Saint-Jacques rôties en coquilles puis gratinées au beurre de truffes... sans oublier une gourmandise du chef pâtissier, Alain Galliano, qui enveloppe Félix de douceurs.

Félix, 63, bd de la Croisette, 06400 Cannes. Tél. 04.93.94.00.61, www.felix-cannes.com. Menus : 55-110 euros.

Sous les étoiles du Belles Rives

Un hôtel de légende, un tout jeune chef qui fit ses armes au Cap Eden Roc, au Cap d’Antibes, avec Arnaud Poëtte, à l’Oasis, chez les frères Raimbault, à La Napoule, et au Meurice, à Paris, auprès de Yannick Alleno, que pouvait-on souhaiter de mieux pour La Passagère, le restaurant du Belles Rives, que dirige aujourd’hui le même pas trentenaire Guillaume Anor ? On choisira volontiers son délicieux bar confit aux artichauts. Avant de devenir ce palace au glamour hollywoodien, ce joyau Art déco fut le point de chute de Zelda et Scott Fitzgerald, qui donnent leur nom à un nouveau prix littéraire, dont la remise aura lieu sur place le 26 mai.

La Passagère, hôtel Belles Rives, 33, bd Edouard-Baudoin, 06160 Juan-les-Pins. Tél. 04.93.61.02.79, www.bellesrives.com. Menus à partir de 65 euros (haute saison).

Poissons stars au Cap d’Antibes Beach Hôtel

Il était une fois la Maison des pêcheurs, un restaurant où l’on venait déguster la fameuse bouillabaisse préparée par Ricardo. C’était en 1954, une table courue des célébrités du cinéma de l’époque, BB en tête. Aujourd’hui, signé Gérard Vollenweider et Sybille de Margerie, c’est un avant-gardiste boutique-hôtel (Relais & Châteaux) de 27 chambres et suites tout en charme qui accueille les célèbres et les autres. Aux fourneaux des restaurants Les Pêcheurs et de La Plage, c’est le tout nouveau chef Philippe Jégo, étoilé Michelin, qui officie et prépare des mets créatifs qui régalent le palais. Ici, on choisi son poisson fraîchement pêché. Un clin d’œil délicat à la Maison des pêcheurs d’autrefois.

Cap d’Antibes Beach Hôtel, 10, bd du Maréchal-Juin, 06160 Antibes. Tél. 04.92.93.13.30, www.ca-beachhotel.com. Plats à partir de 14 euros (La Plage) et 78 euros (Les Pêcheurs).

Plage privée et 7e art à la Villa Garbo

À cinq minutes à pied de la Croisette, la Villa Garbo**** est un clin d’œil au 7e art. Derrière sa belle façade classée de 1884, 11 appartements design et spacieux offrent un service hôtelier d’une qualité irréprochable. Il faut dire que cette adresse bénéficie du savoir-faire et de l’hospitalité reconnue de Christine et Guy Welter, propriétaire également du boutique-hôtel 4* Le Cavendish, à quelques pas de là. Chaque soir (de 18 à 20 heures), le lounge devient pour ses résidents open bar gratuit pour une pause méritée après quelques heures passées à la plage privée de l’hôtel ou au palais...

Villa Garbo, 64, boulevard d’Alsace, 06400 Cannes. Tél. 04.93.46.66.00, www.villagarbo-cannes.com. Appart. à partir de 250 euros.

Bruno Oger, béni des anges

Ici, le chef est aux anges. Avec deux étoiles pour son restaurant La Villa Archange et un Bib gourmand pour son Bistrot, ce jeune Breton adopté par la Côte d’Azur peut être heureux, lui qui a fêté ce mois-ci le premier anniversaire de son restaurant. Heureux aussi seront les 26 privilégiés qui y dégusteront, loin du tumulte de la Croisette, un divin loup de ligne en brioche. Et aux anges seront les rares plus que chanceux invités en cuisine et servis par le chef lui-même...

La Villa Archange, 15 bis, rue Notre-Dame des Anges, 06110 Le Cannet. Tél. 04.92.18.18.28, www.bruno-oger.com. Menus : 29-65 euros (bistrot) et 70 euros (restaurant).

En compagnie des stars, au Park 45 du Grand Hôtel

Des palaces mythiques du carré d’or cannois, le Grand Hôtel est le plus ancien (1863). Durant les douze jours de la grand messe cinématographique, son parc impeccable de 4 000 m2 est tout spécialement aménagé pour recevoir les cinéphiles affamés durant le déjeuner, où l’on croisera peut-être Carole Bouquet ou André Téchiné, invités du festival. Le maître des fourneaux du restaurant Le Park 45, c’est Sébastien Broda (1 étoile Michelin), ancien de l’Amandier (Mougins) et de La Belle Otéro (hôtel Carlton), qui est chaque soir le lauréat pour sa gelée de homard bleu ananas Victoria, frais, festive et délicieuse.

Le Park 45, boulevard de la Croisette, 06400 Cannes. Tél. 04.93.38.15.45, www.grand-hotel-cannes.com. À partir de 50 euros (à la carte) et 65 euros (menu) pendant le festival.

À L’Oasis, trois frères, trois chefs pour l’excellence

Face au port de plaisance de Mandelieu-La Napoule, cela fait 20 ans cette année que les trois frères et chefs, Stéphane, Antoine et François Raimbault, ont repris L’Oasis à Louis Outhier. Presque aussitôt récompensés de deux étoiles, c’est aujourd’hui un Bib gourmand que le guide rouge 2011 leur a décerné pour le bistrot L’Étage. Dans un cadre élégant, sous les frondaisons d’un luxuriant patio, on dégustera un soleil-levant de poisson cru « souvenir d’Osaka », des poissons locaux choisis par Stéphane au gré du marché Forville, à Cannes, suivis d’une caravane de gâteaux et d’entremets. Une oasis qui n’a rien d’un mirage...

L’Oasis, rue Jean-Honoré-Carle, 06210 La Napoule. Tél. 04.93.49.95.52, www.oasis-raimbault.com. Menus à partir de 29 euros (bistrot) et, au restaurant, 41 euros (déjeuner) et 95 euros (dîner).

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 1

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... Commenter

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter