Sécurité routière : sanctions aggravées, taux légal d’alcoolémie maintenu

Sécurité routière : sanctions aggravées, taux légal d’alcoolémie maintenu

11.05.2011
Pour enrayer la hausse de la mortalité routière constatée ces derniers mois, le gouvernement a pris ce mercredi de nouvelles mesures : suppression des panneaux avertisseurs de radars, multiplication des radars sur les routes, généralisation de l’éthylotest antidémarrage dans les transports en commun, aggravation des sanctions en matière d’excès de vitesse, d’alcool au volant et d’utilisation en conduite du téléphone portable.
  • 1305126067253858_IMG_60761_HR.jpg

En matière de sécurité routière, tous les indicateurs sont dans le rouge depuis le début de l’année. Le nombre d’accidents corporels, de tués et de blessés hospitalisés ou non est en hausse sur les quatre premiers mois. La mortalité routière s’est même fortement aggravée en avril (+19,9 %), conséquence d’une « série d’accidents particulièrement graves » et d’un « relâchement préoccupant des comportements », souligne la Sécurité routière.

Dans ce contexte, alors que l’ONU et l’OMS lancent ce mercredi la Décennie mondiale d’action pour la sécurité routière (2011-2020), Matignon a convoqué le Comité interministériel de la sécurité routière (CIRS) qui vient d’arrêter plusieurs nouvelles mesures.

Pour lutter contre les excès de vitesse, les excès de plus de 50 km/h seront qualifiés juridiquement de délit « dès la première infraction ». Tous les panneaux indiquant la présence de radars fixes seront supprimés. Les cartes d’implantation des radars ne seront plus rendues publiques, ce qui compliquera fortement les mises à jour des systèmes GPS dans ce domaine. De même, les avertisseurs de radars seront désormais totalement interdits. D’ici à la fin 2012, 1 000 nouveaux radars seront déployés, parmi lesquels, des radars mobiles nouvelle génération « permettant de contrôler la vitesse des usagers à partir de véhicule en circulation ».

Alcool et téléphone au volant.

En matière d’alcool au volant, le gouvernement a renoncé à abaisser le seuil légal, maintenu à 0,5 g/l, alors qu’un abaissement à 0,2 g/l avait été évoqué. En revanche, l’alcoolémie supérieure à 0,8 g/l sera sanctionnée par le retrait de 8 points contre 6 actuellement. L’éthylotest antidémarrage sera obligatoire dans l’ensemble des transports en commun.

Les téléphones portables sont également dans la ligne de mire du CIRS. Téléphoner en conduisant avec le mobile à la main sera sanctionné plus sévèrement avec une contravention de 4e classe (au lieu de la 2e classe) doublée d’un retrait de trois points sur le permis de conduire (au lieu de deux). Conduire avec un appareil à écran en fonctionnement dans le champ de vision du conducteur, autre qu’un GPS sera désormais sanctionné de trois points, d’une amende de 1 500 euros et de la saisie de l’appareil.

Par ailleurs, circuler sur une bande d’arrêt d’urgence et voie neutralisée sera puni plus sévèrement, de l’ordre de 135 euros d’amende assortis d’un retrait de deux points.

Pour les deux-roues motorisés, les plaques d’immatriculation devront être de plus grande taille « afin de rendre plus opérant les contrôles ». Enfin, les conducteurs de motos et de tricycles devront porter systématiquement un équipement rétro-réfléchissant.

 DAVID BILHAUT
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
12.05.2011 à 12h39

« Vive le racket et la pédagogie répression ! »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Manque de temps, frustration, relations avec les patients : ces facteurs de stress qui mènent les généralistes au burn-out

La sensation de « travail empêché » chez les médecins joue fortement sur l'épuisement émotionnel et la dépersonnalisation, deux causes de... Commenter

Rénovation du dépistage néonatal : vers la création d'un centre national de coordination

dépistage néonatal

Le ministère de la Santé lance un appel à candidatures national pour désigner le centre hospitalier universitaire qui accueillera le futur... Commenter

Le Dr Yannick Schmitt élu à la présidence de ReAGJIR

Le Dr Yannick Schmitt a été élu à la présidence du Regroupement autonome des généralistes jeunes installés et remplaçants (ReAGJIR) à... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter