L’ASV sauve sa peau

L’ASV sauve sa peau

22.04.2011
Réunis jeudi au ministère, l’État, l’Assurance-maladie, les syndicats médicaux et la CARMF ont résolu de maintenir le régime ASV mais de le réformer de toute urgence. Prochain rendez-vous le 19 mai.
  • 1303487440248397_IMG_59438_HR.jpg

À l’issue de la réunion quadripartite à laquelle ont participé ce jeudi au ministère de la Santé des représentants de l’État, de l’Assurance-maladie, des syndicats médicaux représentatifs et de la Caisse autonome de retraite des médecins de France (CARMF), le sort de l’allocation supplémentaire vieillesse (ASV, qui représente 39 % de la retraite des praticiens libéraux) semble scellé.

Selon le Dr Michel Chassang, président de la CSMF, les débats, qui ont duré 2 h 30, ont « conclu à la nécessité de maintenir l’ASV, même si l’opération s’annonce douloureuse » – une option que la FMF et la CARMF seraient les seules à contester.

Le principe du maintien du régime étant posé, reste à trouver la parade à sa faillite, annoncée pour la fin de 2013. Les participants à la réunion de ce jeudi ont, de fait, trouvé un consensus sur « la nécessité urgente » de réformer l’ASV, explique le Dr Chassang.

Un prochain rendez-vous, d’ores et déjà programmé le 19 mai, va s’attaquer à ce chantier. Les questions qui vont se poser concerneront notamment le montant de la hausse (inévitable) des cotisations ASV et les modalités de solidarité générationnelles à mettre en œuvre (quelle baisse des pensions et à quelle échéance ?) ; le niveau de prise en charge de l’Assurance-maladie va également faire l’objet de discussions – mais dans le cadre des négociations conventionnelles en cours. Sur ce point précis, la CSMF réitère sont attachement à la préservation du « contrat conventionnel » en vertu duquel l’Assurance-maladie finance aujourd’hui les deux tiers des cotisations ASV des médecins de secteur I.

 KARINE PIGANEAU
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 4 Commentaires
 
23.04.2011 à 15h44

« Surchargés de travail, mal payés rapporté aux heures travaillées et avec une retraite plus qu'incertaine, pourquoi les médecins sont-ils si mal traités ? Ouf, mes trois enfants ne sont pas médecins Lire la suite

Répondre
 
23.04.2011 à 09h38

« Le problème posé est donc celui du secteur 2. Il y a 20 ans environ, on nous a demandé de faire un choix sur lequel on ne peut plus revenir bien que les cotations d'actes techniques et d'imagerie m Lire la suite

Répondre
 
22.04.2011 à 19h00

« On pressent de nouveau que les médecins en activité vont payer plus pour toucher moins à terme. Merci à nos aînés. »

Répondre
 
22.04.2011 à 18h46

« Je reçois la pension de réversion de 50 % de mon épouse médecin étrangère décédée. Savez-vous seulement, vous tous qui parlez avec tant d'assurances de la retraite des médecins français et de l'harm Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Climat et santé : le CNOM appelle les médecins à sensibiliser leurs patients

pollution

« Les médecins sont les premiers à prendre en charge les conséquences du changement climatique sur la santé de leurs patients. Ils doivent p... 4

Les libéraux de l'UNPS cherchent des alternatives au tiers payant généralisé

tiers payant

Discuter avec le gouvernement d'une alternative au tiers payant généralisé ? L'Union nationale des professionnels de santé (UNPS) n'est pas... 9

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter