Les salles de shoot protègent de l’overdose

Les salles de shoot protègent de l’overdose

19.04.2011
Alors qu’en France, le gouvernement a mis un terme au débat sur l’existence des centres de consommation de drogue supervisés, une étude canadienne montre que leur proximité permet de réduire le taux de décès par overdose.
  • 1303226984247570_IMG_59120_HR.jpg

    Les salles de shoot protègent de l’overdose

D’après un article du « Lancet » (publié en ligne le 18 avril), le taux de décès par overdose a été réduit de plus d’un tiers aux alentours de la première salle de consommation de drogue d’Amérique du Nord, à Vancouver. Le centre de consommation supervisé (CIS) de Vancouver a été mis en place, il y a huit ans, dans un quartier socialement très démuni, connu pour son commerce de drogues en tous genres et son fort taux d’épidémie de sida. Le Dr Thomas Kerr et son équipe, du Centre d’excellence contre le VIH-sida de Colombie-Britannique, ont rassemblé toutes les données sur les morts par overdose intervenues entre 2001 et 2005, et la zone où elles avaient eu lieu. Ils ont comparé la période 2001-2003, avant la mise en place du centre, et la période 2003-2005, ainsi que le nombre de morts dans un rayon de 500 m autour du centre par rapport au reste de la ville.

Les résultats montrent que le nombre de décès par overdose a baissé de 35 % (de 254 à 165 pour 100 000 personnes par an) à proximité du centre, et de seulement 9 % dans le reste de la ville (de 7,6 à 6,9 pour 100 000 personnes par an). « Les centres d’injection supervisés sont un moyen efficace pour réduire le taux de mortalité par overdose (...) et devraient être envisagés particulièrement dans les communautés où l’usage de la drogue par injection atteint des niveaux élevés », considèrent les auteurs.

L’existence de ces centres, implantés dans plus de 45 villes de huit pays (pour la plupart européens) et approuvés par nombre d’associations, notamment celles spécialisées dans la réduction des risques, a été écartée par le gouvernement français alors même que l’INSERM avait rendu un avis favorable sous certaines conditions. Tandis que l’Académie de médecine estime que la mise à disposition de telles salles pourrait remettre en question « l’image répulsive » des drogues « les plus détériorantes », des maires de gauche comme de droite, notamment ceux de Paris et de Marseille, Bordeaux et Lille, se disaient pourtant prêts à tenter l’expérience. Les pouvoirs publics « sont réticents à autoriser de nouvelles stratégies ayant pourtant montré leur efficacité dans d’autres pays, comme les centres d’injection supervisés ou la prescription d’héroïne médicalisée », regrette le Conseil national du sida dans son dernier avis (« le Quotidien » du 7 avril). « Contrairement aux centres d’injection, qui ont déjà été évalués et ne sont pas mis en place », les politiques répressives telles qu’elles sont pratiquées en France « ne l’ont jamais été », dénonçait son vice-président, le Dr François Bourdillon.

STÉPHANIE HASENDAHL
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 10

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 8

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter