Coup de force à la FMF : le Dr Régi évincé de la présidence

Coup de force à la FMF : le Dr Régi évincé de la présidence

18.04.2011
Au terme d’une assemblée générale extraordinaire houleuse, le Dr Jean-Paul Hamon a été élu samedi président de la Fédération des médecins de France (FMF).
  • 1303135506247052_IMG_58989_HR.jpg

    Coup de force à la FMF : le Dr Régi évincé de la présidence

Les opposants au Dr Jean-Claude Régi, venus nombreux, ont bousculé l’ordre du jour de la réunion pour procéder à l’élection d’un nouveau bureau. Un huissier s’est présenté à l’assemblée générale pour vérifier le bon déroulement des opérations. Il s’est déclaré porteur d’une ordonnance délivrée par le vice-président de la chambre civile du tribunal de grande instance (TGI) de Paris à la demande du Dr Claude Bronner président d’Union Généraliste (branche généraliste du syndicat).

La majorité des présents a approuvé une motion de défiance à l’encontre du Dr Régi présentée par le Dr Antoine Leveneur, président de l’union régionale des professionnels de santé (URPS) de Basse-Normandie. Le Dr Jean-Claude Régi a alors décidé de quitter l’assemblée générale, accompagné d’une dizaine de personnes sur la soixantaine qui étaient présentes. Le Dr Régi dit avoir levé la séance. Ses opposants soutiennent le contraire.

Poursuivant la réunion, l’assemblée a procédé à l’élection d’un nouveau bureau. Le Dr Jean-Paul Hamon, coprésident d’UG, a été élu président de la centrale. Le Dr Djamel Dib, président des spécialistes FMF, a été élu vice-président à son insu alors qu’il avait quitté la salle en compagnie du Dr Régi. Le Dr Claude Bronner, président d’Union Généraliste, est également élu vice-président de la FMF. Benoît Feger décroche pour sa part le poste de secrétaire et Corinne Le Sauder devient la trésorière du syndicat.

La prise de pouvoir d’Union Généraliste au sein de la FMF est l’aboutissement de longs mois de conflits internes entre la branche généraliste et la branche spécialiste du syndicat. Les mauvais résultats de la FMF aux élections professionnelles, en octobre 2010, ont accentué les dissensions et précipité le renversement du Dr Jean-Claude Régi, président sortant du syndicat dont le mandat devait prendre fin en juin 2012.

Joint par « le Quotidien », le Dr Régi annonce qu’il va entamer une procédure juridique pour contester l’élection d’un nouveau bureau. Il dénonce une « obstruction et une tentative de déstabilisation du président et du bureau de la FMF par des contestataires ». « Pour la FMF, toutes les décisions prises par les contestataires ainsi que les votes postérieurs à la clôture de l’assemblée générale extraordinaire sont illégaux et sans objet », indique-t-il. Plus de détails dans notre édition de mercredi.

 CHRISTOPHE GATTUSO
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Arrêt de commercialisation du Cytotec, et objectif zéro médicament pendant la grossesse : les chantiers de l’ANSM

ansm

Le laboratoire Pfizer, qui commercialise le Cytotec, a annoncé que ce médicament ne serait plus distribué en France à partir du 1er mars... 2

Les médecins, des brutes en blanc ? C’est tout l’inverse, conclut une étude de la DREES

drees

88 % des Français sont plutôt satisfaits, voire très satisfaits de leur médecin. C’est le constat du dernier baromètre d’opinion de la... 7

« Les ECN seront supprimées », annonce le patron des doyens au congrès de l'Ordre

ECN

Le président de la conférence des doyens de médecine a créé la surprise, ce jeudi après-midi, en annonçant la fin programmée des épreuves... 38

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter