La loi sur les signes religieux ostensibles - Il y a 115 ans, un député-médecin en djellaba

La loi sur les signes religieux ostensiblesIl y a 115 ans, un député-médecin en djellaba

13.04.2011
À l’heure où le débat sur les tenues vestimentaires et les signes religieux est relancé par la loi sur le voile intégral, il est pittoresque de rappeler que la France compta, au XIX e siècle, un député musulman qui fut le premier, et le seul de toute l’histoire de l’Assemblée nationale, à y siéger en djellabah, turban et burnous. Ce député du Doubs, Philippe Grenier, était aussi un médecin très engagé dans la vie sociale de son temps.
  • 1302657442245236_IMG_58589_HR.jpg

NÉ EN 1865 à Pontarlier, dans le Doubs, Philippe Grenier termine ses études de médecine à Paris en 1889, puis s’installe dans sa ville natale. Il découvre peu après l’Algérie, alors française, et s’enthousiasme pour la culture musulmane tout en étudiant le Coran. Il se convertit à l’Islam en 1894. Il en adopte dès lors le mode de vie, puis se présente en 1896, sans trop croire en ses chances...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Vaccination : des membres des Académies des sciences et de médecine demandent un rappel à l'ordre du Pr Montagnier

academie sciences

Après la tribune signée par 27 membres de l'Académie nationale de médecine, et le soutien apporté par l'Académie nationale de pharmacie,... 35

Conventionnement sélectif : l'offensive sénatoriale fait « pschitt » face à la méthode Buzyn

plfss senat

Une première ! Pas moins de 120 sénateurs centristes, communistes et LR ont déposé six amendements visant à contraindre l'installation des... 1

SOS Hépatite propose son plan de dépistage de l'hépatite C

hep c

Le président de la fédération SOS Hépatites a présenté les recommandations de dépistage organisé de l'hépatite C proposées par... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter