Le projet du PS écorne la liberté d’installation

Le projet du PS écorne la liberté d’installation

04.04.2011
  • 1301932672242778_IMG_58091_HR.jpg

Le projet du Parti socialiste (PS) pour 2012, qui sera présenté ce mardi en bureau national, prévoit plusieurs dispositions concernant la santé et l’assurance-maladie.

Au chapitre du financement, l’impôt sur le revenu et la CSG seraient fusionnés pour créer un grand impôt progressif prélevé à la source. Côté recettes, les revenus de l’épargne, y compris les stock-options, seraient soumis au barème pour être taxés « comme les revenus du travail ». Les « cadeaux fiscaux » mis en œuvre par Nicolas Sarkozy (loi Tepa, TVA réduite sur la restauration, taxe professionnelle, etc.) seraient progressivement abrogés. Le projet présidentiel est bâti sur une hypothèse de croissance de 2,5 % du PIB entre 2013 et 2017.

S’agissant de l’offre de soins, le PS enfonce un coin dans la liberté d’installation. Les jeunes médecins seraient financièrement incités, voire obligés de s’installer dans les secteurs déficitaires (zones rurales et quartiers populaires) ; par exemple, pendant une période de trois à cinq ans. Des maisons de santé seraient créées pour assurer la permanence des soins dans les petites villes et à la campagne (dans un texte précédent, le PS proposait d’ouvrir 500 maisons de santé appuyées sur les hôpitaux locaux). Le PS suggère par ailleurs de faire « évoluer » les modes de rémunération des soins primaires « pour sortir progressivement du primat du paiement à l’acte ».

C. D.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 3 Commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Agnès Buzyn écarte à nouveau la coercition à l'installation

Buzyn

Agnès Buzyn a écarté ce mercredi la proposition d'un conventionnement sélectif des médecins de secteur II dans les zones surdotées, piste... 1

Une étudiante en PACES de Marseille se suicide, la communauté médicale en émoi

suicide Fac marseille

Une étudiante inscrite en première année commune aux études de santé (PACES) à la faculté de médecine d'Aix-Marseille vient de se donner la... 6

Lévothyrox: le Conseil d'État donne raison au gouvernement dans sa gestion des effets indésirables

Levothyrox

Le Conseil d'État a donné raison ce 13 décembre au gouvernement, face à un patient traité avec le médicament Levothyrox, qui avait saisi en... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter