Une circulaire pour l’application de la loi sur le voile intégral

Une circulaire pour l’application de la loi sur le voile intégral

03.03.2011
  • 1299171603232706_IMG_55449_HR.jpg

La loi « interdisant la dissimulation du visage dans l’espace public », votée en octobre dernier, entrera en vigueur le 11 avril. Soucieux de minimiser le risque de polémique, le gouvernement a pris son temps pour rédiger la circulaire d’application, publiée ce jeudi au « Journal officiel », et annonce une campagne d’information et de sensibilisation, avec pour slogan « La République à visage découvert ».

La loi s’applique aux voies publiques, aux lieux ouverts au public ou affectés à un service public, et donc, entre autres, aux hôpitaux et aux caisses primaires d’assurance-maladie. Elle stipule qu’il y a infraction « dès lors qu’une personne porte une tenue destinée à dissimuler son visage et qu’elle se trouve dans l’espace public ». Quelques exceptions sont prévues, comme le port du casque pour les conducteurs de deux roues ou une tenue « justifiée par des raisons de santé ou des motifs professionnels ». Les pratiques sportives, fêtes ou manifestations artistiques ou traditionnelles (dont les processions religieuses) peuvent aussi entraîner des exceptions.

La peine prévue pour les contrevenants est une amende pouvant aller jusqu’à 150 euros et/ou un stage de citoyenneté. Une personne qui oblige un tiers à dissimuler son visage, en clair qui contraint une femme à se voiler, sera plus lourdement condamnée : un an de prison et 30 000 euros d’amende (le double si la personne contrainte est mineure).

Les agents chargés d’un service public peuvent refuser l’accès à toute personne dont le visage est dissimulé ou lui demander de se découvrir, mais ne peuvent en aucun cas « contraindre la personne à se découvrir ou à sortir ». Ils devront faire appel aux forces de l’ordre, « qui peuvent seules constater l’infraction et en dresser procès-verbal » et qui recevront des instructions particulières.

Un site Internet (www.visage-decouvert.gouv.fr) est prévu pour l’information ainsi que des dépliants, avec des versions en anglais et en arabe pour les postes consulaires français à l’étranger.

R. C.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
04.03.2011 à 12h45

« Enfin la laïcité de la République se met en route. »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Le vin, un alcool comme les autres ? L'Élysée désavoue Buzyn, les acteurs de la santé publique s'indignent

Vin

Le vin est-il un alcool comme un autre ? La polémique ne cesse d'enfler entre défenseurs de la santé publique et partisans du monde... 26

Recertification : rapport en septembre, les médecins libéraux furieux d'avoir été exclus du comité de pilotage

Un rapport sur la recertification des compétences des médecins sera rendu en septembre 2018 par une mission installée jeudi, annoncent les... 24

Plan de prévention de la radicalisation : les professionnels de la santé concernés

radicalisation

Le Premier ministre Édouard Philippe, accompagné notamment de la ministre de la Santé Agnès Buzyn, a dévoilé un plan national de prévention... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter