Dépistage prénatal : les professionnels lancent un appel

Dépistage prénatal : les professionnels lancent un appel

21.02.2011
  • 1298304362229604_IMG_54678_HR.jpg

    Dépistage prénatal : les professionnels lancent un appel

Contre l’avis du gouvernement, les députés ont adopté, lors de la discussion de la loi bioéthique, un amendement modifiant l’article 9 consacré au diagnostic prénatal. Le texte concerne « les examens de biologie médicale et d’imagerie permettant d’évaluer le risque que l’embryon ou le fœtus présente une affection susceptible de modifier le déroulement ou le suivi de la grossesse ».

Dans la version initiale, ils « sont proposés à toute femme enceinte au cours d’une consultation médicale ». La version modifiée par l’amendement ajoute qu’ils sont proposés « lorsque les conditions médicales le nécessitent », une restriction qui change tout. L’amendement a pour but, a expliqué Jean Leonetti, de faire en sorte que le dépistage ne soit pas systématique, ce qui devrait apaiser les craintes de ceux qui redoutent une dérive eugéniste.

Le texte, s’il est maintenu en l’état par les sénateurs, qui doivent examiner le projet de loi en avril, renforce ainsi le rôle du médecin. Mais il est contraire au droit d’information du patient, soulignent dans un « appel national » les professionnels concernés, gynécologues, obstétriciens, échographistes, biologistes, radiologues, sages-femmes.

L’information systématique du patient est « un devoir inscrit dans la loi et non un choix laissé au médecin », soulignent-ils en rappelant qu’aucune des étapes, dépistage, diagnostic et éventuellement interruption de grossesse, n’est obligatoire. La modification de l’article 9 est « une grave entrave au droit des patients alors soumis à la seule décision, aux seules convictions, du professionnel de santé de délivrer ou non une information ».

Les organisations de professionnels s’associent donc au Collège français d’échographie fœtale pour s’opposer à cet ajout qu’elles « considèrent comme une dérive inquiétante et inacceptable ».

R. C.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Agnès Buzyn écarte à nouveau la coercition à l'installation

Buzyn

Agnès Buzyn a écarté ce mercredi la proposition d'un conventionnement sélectif des médecins de secteur II dans les zones surdotées, piste... Commenter

Une étudiante en PACES de Marseille se suicide, la communauté médicale en émoi

suicide Fac marseille

Une étudiante inscrite en première année commune aux études de santé (PACES) à la faculté de médecine d'Aix-Marseille vient de se donner la... Commenter

Lévothyrox: le Conseil d'État donne raison au gouvernement dans sa gestion des effets indésirables

Levothyrox

Le Conseil d'État a donné raison ce 13 décembre au gouvernement, face à un patient traité avec le médicament Levothyrox, qui avait saisi en... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter