À visée diagnostique et pronostique - Plusieurs candidats marqueurs du cancer de la prostate

À visée diagnostique et pronostiquePlusieurs candidats marqueurs du cancer de la prostate

10.02.2011
L’utilité des marqueurs sériques actuels du cancer de la prostate demeure controversée en raison de leur sensibilité insuffisante. Des chercheurs suisses ont développé une stratégie de recherche de nouveaux biomarqueurs basée sur l’existence d’une « signature » protéique spécifique associée à l’inactivation du gène suppresseur de tumeur Pten. La quantification des modifications du protéome du tissu prostatique leur a permis d’identifier plusieurs candidats marqueurs prometteurs pour le diagnostic et l’évaluation pronostique de ce cancer.
  • 1297304072225815_IMG_53824_HR.jpg

DE NOTRE CORRESPONDANT

LE MARQUEUR sérique classique de dépistage du cancer de la prostate (PCa), le taux de PSA (antigène prostatique spécifique), expose, en raison de son manque de sensibilité et de spécificité, à un nombre élevé de diagnostics par excès avec un risque de traitements injustifiés. Il faut donc trouver de nouveaux marqueurs de la maladie. Le gène Pten ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Médecin
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A la une

add
ICAN
Focus

Une physiopathologie redéfinie par le dialogue entre les organes Abonné

À l'aide de technologies de pointe, l'Institut de cardiométabolisme et de nutrition (ICAN) à Paris développe une approche systémique pour mieux comprendre la dynamique des maladies cardiométaboliques. L'objectif à terme est, à l'aide de nouveaux biomarqueurs et d'algorithmes, d'arriver à prédire la trajectoire du facteur de risque dans le temps afin de personnaliser la prévention. Commenter

Live chatRéussir son installation en libéral ? Posez vos questions au Dr Yannick Schmitt (ReAGJIR)

Live chat - Réussir son installation en libéral ? Posez vos questions au Dr Yannick Schmitt (ReAGJIR)-0

Financement, mode d’exercice, formalités administratives… L’installation relève encore trop souvent du parcours du combattant. Comment... Commenter

Missions, éligibilité, aide dégressive, contrepartiesLa négociation sur les assistants médicaux, futur casse-tête ?

Abonné
negos assistants

Les partenaires conventionnels entament ce jeudi une négociation serrée sur les assistants médicaux. Alors que tout reste à définir... Commenter

Coercition à l'installation : le député Garot exhorte ses collègues à « faire preuve d'audace »… mais échoue encore

Guillaume Garot

Le député socialiste Guillaume Garot a défendu en vain ce mercredi en commission des affaires sociales de l'Assemblée nationale sa... 10

Les basophiles, une nouvelle clé pour comprendre le sepsis

basophiles

Le processus faisant qu'une infection évolue en maladie de système reste encore insaisissable. Des chercheurs de Seattle proposent dans «... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter