Retrait de l’association paracétamol – dextropropoxyphène - Une décision mal comprise mais globalement suivie

Retrait de l’association paracétamol – dextropropoxyphèneUne décision mal comprise mais globalement suivie

09.02.2011
Le retrait de l’association paracétamol – dextropropoxyphène (APD) qui sera définitif à partir du 1er mars 2011 est une décision assez mal comprise par les généralistes lillois réunis autour du Dr Jean-Michel Wattier, dans le cadre d’un « Rendez-vous du Quotidien », réunion organisée par le Quotidien du Médecin (*) avec le soutien institutionnel des laboratoires Grünenthal. Beaucoup de questions sont soulevées : pourquoi un retrait après tant d’années ? Pourquoi un retrait progressif s’il y a réellement danger ? La raison mise en avant (le risque de suicide) est-elle bonne, car on peut se suicider avec beaucoup de choses ? Quoi qu’il en soit, la quasi-totalité des généralistes déclarent avoir intégré cette décision à leur pratique, de diverses manières.

LE DR JEAN-MICHEL WATTIER rappelle que l’Afssaps a envisagé le retrait définitif des spécialités contenant du dextropropoxyphène, à la suite d’un avis défavorable de l’Agence européenne du médicament (EMEA), en raison d’un risque de décès en cas de surdosage. En juin 2010, la Commission européenne demande le retrait dans un délai de 15 mois dans tous les pays de l’Union. Pendant...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Médecin
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A la une

add

L'Ordre ne s'oppose pas à l'ouverture de l'AMP à toutes les femmes, contraire ni à la déontologie ni aux principes éthiques

ordre

C'était une prise de position attendue. « La voix de l'Ordre s'est faite timide jusque-là », a reconnu le Dr Jean-Marie Faroudja, président... 5

Assistant médical : les infirmiers ne veulent pas être les « subalternes » des médecins

infirmiers

Plusieurs syndicats d'infirmiers libéraux ainsi que l'Ordre professionnel s'insurgent contre la réforme du système de santé du... 4

Des étudiants mal classés envoyés dans les déserts : la drôle d'idée du Pr André Grimaldi

Grimaldi

Le Pr André Grimaldi, professeur émérite de diabétologie à la Pitié-Salpêtrière (AP-HP), vient d'avancer une piste pour le moins... 19

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter