La migraine n’augmente pas le risque de déclin cognitif

La migraine n’augmente pas le risque de déclin cognitif

19.01.2011
La migraine n’augmente pas le risque de déclin cognitif avec l’âge. Cette bonne nouvelle est donnée par une équipe française de l’INSERM qui a évalué l’impact de la migraine sur la cognition dans une cohorte nantaise.
  • 1295449281219785_IMG_52315_HR.jpg

    La migraine n’augmente pas le risque de déclin cognitif

TOBIAS KURTH, Christophe Tzourio et coll. (INSERM-Université Pierre-et-Marie-Curie U708) ont étudié 1 188 participants de la cohorte EVA, âgés de plus de 65 ans, recrutés dans la population générale à Nantes et suivis pendant une dizaine d’années.

Les résultats montrent que 21 % des personnes ont présenté des céphalées sévères au cours de leur vie.Pour plus de 70 % d’entre elles, il s’agissait de migraines.

Les IRM des participants ayant des céphalées sévères montrent un risque multiplié par 2 d’avoir des images signifiant la présence de lésions des microvaisseaux (hypersignaux au niveau de la substance blanche, infarctus cérébraux), comparativement aux sujets non céphalalgiques.

En revanche, concernant les scores cognitifs, il n’y a pas de différence entre les différents groupes, y compris chez les personnes ayant des céphalées sévères.

On note chez les personnes ayant une migraine avec aura (2 % de l’échantillon), une augmentation spécifique des infarctus cérébraux silencieux et un nombre plus important d’images d’hyperdensité de la substance blanche mais sans atteinte cognitive décelable.

Les auteurs sont partis de travaux récents, notamment l’étude CAMERA, où l’examen du cerveau de migraineux par IRM montre l’existence plus fréquente de lésions de microvaisseaux du cerveau comparativement au reste de la population.

« Malgré la présence accrue de lésions des microvaisseaux, cette pathologie n’augmente pas le risque de déclin cognitif », concluent les auteurs.

« BMJ », édition en ligne en open access, publiée le 18 janvier 2011, doi :10.1136/bmj.c7357.

Dr BÉATRICE VUAILLE
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Entaille dans la liberté d'installation : les petits hôpitaux préconisent une « obligation à servir » de 3 à 5 ans

liberte installation

Suppression partielle de la liberté d'installation, maillage renforcé du territoire en centres de santé… La Coordination nationale des... 13

Violences obstétricales : un collectif d'usagers appelle à la prise de conscience des soignants

maltraitance

Alors que le Haut Conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes conduit toute une batterie d'auditions préalables à la publication, au... 5

Harcèlement sexuel : le Haut Conseil à l'égalité salue l'annonce du gouvernement d'un projet de loi en 2018

Weinstein

Procès de Pontoise sur le viol d'une mineure de 11 ans que le parquet qualifie « d'atteintes sexuelles », polémique Christine Angot après... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter