Le Dr Tarpin s’invite à l’Ordre des médecins

Le Dr Tarpin s’invite à l’Ordre des médecins

11.01.2011
  • 1294752949217067_IMG_51643_HR.jpg

    Le Dr Tarpin s’invite à l’Ordre des médecins

L’Ordre des médecins organisait mardi, 11 janvier, un débat intitulé « Les jeunes médecins et l’exercice de la médecine : quel avenir ? ». L’occasion était trop belle pour le syndicat UG (Union Généraliste).

Celui-ci a toujours soutenu le Dr Tarpin, récemment condamné à un mois de suspension d’exercice par la section disciplinaire du CNOM pour refus de déférer à une réquisition, alors que ce médecin avait été précédemment blanchi du même chef d’accusation par le tribunal de grande instance de Lyon. Union Généraliste entendait donc intervenir dans ce débat pour rappeler qu’à ses yeux l’organisation actuelle de la PDS, et les contraintes qui en découlent, telles que les réquisitions, constituent un frein à l’installation des jeunes en libéral.

Prenant la parole au moment du jeu de questions réponses avec l’assemblée, le Dr Jean-Paul Hamon, coprésident d’UG, a rappelé dans quelles circonstances le Dr Xavier Tarpin s’était vu suspendu d’exercice (« le Quotidien » du 10 janvier). « En ne tenant aucun compte de la décision de justice qui avait pourtant blanchi Xavier Tarpin, s’est exclamé Jean-Paul Hamon, et en le condamnant à un mois de suspension d’exercice, l’Ordre s’érige en juridiction d’exception et montre qu’il méprise les médecins. »

Prenant peu après la parole, le Dr Patrick Romestaing, conseiller national et président du CDOM du Rhône, du ressort du Dr Tarpin, a pour sa part estimé que dans son département « il y a 48 secteurs sans problème, et un où il y en a (celui du Dr Tarpin, NDLR) ». Patrick Romestaing a rappelé que les sections disciplinaires de l’Ordre étaient toutes placées sous l’autorité d’un magistrat issu du Conseil d’État, et insisté sur le fait que la juridiction ordinale était indépendante des juridictions civiles.

UG précise que, selon une étude récente du CNOM, les contraintes de la permanence des soins sont le 3e motif le plus souvent cité par les jeunes médecins pour ne pas s’installer en libéral.

 H. S. R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
chir bariatrique

La qualité de la vie sexuelle durablement améliorée par la chirurgie bariatrique

C'est une conséquence de la chirurgie de l'obésité à laquelle on ne pense pas toujours, et pourtant, la qualité de la vie sexuelle semble durablement améliorée après une chirurgie bariatrique, selon les données d'une cohorte... Commenter

Grippe : le pic est probablement atteint, selon Santé publique France

GRIPPE

Dans son bulletin hebdomadaire de la semaine du 11 au 17 février (semaine 7), Santé publique France (SpF) estime que « le pic de la grippe... Commenter

Vaccination antigrippale : les pharmaciens à l'offensive pour alléger les contraintes et élargir la cible

Vaccin grippe pharmacie

Après deux ans d'expérimentation, la généralisation de la vaccination antigrippale à l'officine a été actée par la loi de financement de la... 1

Jour de carence, télétravail, fiches repères… des pistes fortes pour réguler les arrêts maladie sans taper sur les prescripteurs

arret travail

Missionnés en septembre par Matignon, le Pr Stéphane Oustric (médecin généraliste, Université de Toulouse), Jean-Luc Bérard (DRH du groupe... 1

Cancer du rein métastatique : les combinaisons d'immunothérapie jouent des coudes pour la 1ère ligne

Tout va très vite. À peine, l'association de deux immunothérapies, le nivolumab et l'ipilimumab, est devenue il y a 1 mois le nouveau... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter