Sécurité : des caméras près des cabinets médicaux et des MMG les plus sensibles

Sécurité : des caméras près des cabinets médicaux et des MMG les plus sensibles

09.12.2010
Selon la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF), dont une délégation a été reçue au ministère de l’Intérieur, de l’Outre-mer, des Collectivités territoriales et de l’Immigration, le gouvernement serait disposé à traiter d’urgence le problème de la sécurité des médecins.

PLUSIEURS AFFAIRES récentes, notamment le décès d’un médecin lyonnais retrouvé ligoté dans son cabinet, ont suscité une réelle émotion dans le monde de la santé et les pouvoirs publics ne pouvaient rester longtemps silencieux. D’où cette réunion avec des collaborateurs de Brice Hortefeux.

L’installation de caméras à proximité des cabinets médicaux les plus exposés et des maisons médicales de garde serait ainsi déjà acquise, selon la CSMF. Le financement de ce dispositif sera à la charge des collectivités locales.

Autre annonce importante : dans chaque département, un « référent sécurité » placé sous la responsabilité du préfet, aura pour mission d’établir un diagnostic et de prendre contact avec les représentants des médecins.

Le fascicule d’information consacré à la sécurité sera réédité et étendu à l’ensemble des professions de santé. Il sera réactualisé en concertation avec le Centre national des professions de santé (CNPS). Ce document expliquera la conduite à tenir en cas de problème.

Toujours selon la CSMF, le protocole national existant « entre les établissements de santé et le Ministère de l’Intérieur sera étendu aux médecins libéraux : ceux-ci auront affaire désormais à un référent unique dans chaque commissariat, capable d’intervenir en cas de danger et une ligne directe reliera le centre 15 au commissariat ».

À Paris, il existe déjà un numéro spécifique réservé aux médecins, à côté du 17. Ce dispositif devrait être étendu dans les autres grandes villes.

Des groupes de travail seront constitués dès le début de 2011 pour préciser et mettre en application l’ensemble de ce dispositif.

lequotidiendumedecin.fr, le 09/12/2010

 JACQUES DEGAIN
Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add

À l'hôpital de Saint-Brieuc, 116 médecins en conflit avec leur direction claquent la porte administrative

La nouvelle a été officialisée mardi 9 octobre. Ce jour-là, au centre hospitalier de Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor), 116 médecins, dont les... Commenter

Chirurgie du cancer : le député médecin Olivier Véran s'attaque aux opérations sans agrément

veran

Le Dr Olivier Véran, rapporteur général (LREM) de la commission des Affaires sociales de l'Assemblée nationale, a dévoilé ce lundi deux... 9

Un référentiel pour justifier le « non substituable » ? Médecins et pharmaciens craignent une usine à gaz

Non substituable

Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2019 (PLFSS) vise à favoriser le recours aux génériques et biosimilaires. Mais... 17

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter