Un généraliste mis en cause pour avoir outrepassé ses compétences

Un généraliste mis en cause pour avoir outrepassé ses compétences

03.12.2010
La Cour de cassation a jugé responsable un médecin généraliste qui a commis une erreur médicale, alors qu’il assurait une permanence aux urgences, car il aurait dû s’abstenir de poursuivre des soins dépassant ses compétences.
  • 1291722504210424_IMG_49915_HR.jpg

    Un généraliste mis en cause pour avoir outrepassé ses compétences

EN MARS 2000, les parents de la petite Mélanie, qui était tombée de vélo, l’avaient conduite au service des urgences d’une clinique de Sète. Le généraliste, en charge du service, n’avait décelé, au vu du bilan radiographique, qu’une simple fracture du cubitus droit, alors qu’il s’agissait en réalité d’une fracture plus complexe et plus rare, la fracture de Monteggia, qui associe une fracture cubitale à une luxation de la tête radiale. Estimant que l’erreur de diagnostic était à l’origine d’un traitement inadapté et d’un retard dans la prise en charge de leur enfant, les parents avaient porté plainte contre le praticien.

En appel, en 2008, la cour de Montpellier avait rejeté leur demande, estimant qu’il ne pouvait être fait grief au médecin de n’avoir pas diagnostiqué une telle fracture, souvent ignorée par les non-spécialistes en traumatologie, et que, les soins prodigués ayant été conformes aux règles de l’art en matière de fracture classique, aucune faute ne pouvait lui être reprochée.

La Cour de cassation en a donc jugé autrement, car le généraliste « n’avait pas la qualité de médecin urgentiste pour l’exonérer de sa responsabilité, quand il est fait déontologiquement obligation à tout praticien de s’abstenir, sauf circonstances exceptionnelles, d’entreprendre ou de poursuivre des soins, ou de formuler des prescriptions dans des domaines qui dépassent ses connaissances, son expérience et les moyens dont il dispose ».

Un jugement qui risque de compliquer encore l’organisation des urgences, notamment.

lequotidiendumedecin.fr, le 03/12/2010

RENÉE CARTON
Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
cabinet

400 généralistes salariés ou mixtes dans les déserts : premiers recrutements d'ici à fin mars

Du neuf du côté des 400 postes de généralistes à exercice partagé ville/hôpital ou salarié en zone sous-dense. La direction générale de l'offre de soins (DGOS, ministère de la Santé) a annoncé que cette mesure d'urgence du plan... 15

Organisation des ECNi : le CNG bientôt au chomâge technique ?

Alors que les épreuves classantes nationales informatisées (ECNi) sont condamnées à disparaître d'ici à quelques années, le Centre national... 1

Moins de viande, plus de fruits, de légumes et de graines : le régime qui équilibre santé et climat

viande rouge

« La civilisation est en crise. Nous ne pouvons plus nourrir la population mondiale de façon saine tout en ménageant les ressources de la pl... 2

Un urgentiste de Valenciennes condamné à un an de prison avec sursis après la mort d'une jeune fille

Un médecin urgentiste d'une polyclinique de Valenciennes a été condamné à douze mois de prison avec sursis, 3 000 euros d'amende et 150 000... 11

Feu vert de l'EMA pour une combinaison de 2 immunothérapies en 1re ligne dans le cancer du rein au stade avancé

CANCER REIN

L'Agence européenne du médicament (EMA) vient de donner l'autorisation de mise sur le marché (AMM) à la combinaison associant nivolumab, un... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter