Cocktail explosif dans l’assiette !

Cocktail explosif dans l’assiette !

01.12.2010
Un enfant absorbe en une journée 128 résidus chimiques, provenant de 81 substances différentes, dont plus de la moitié sont suspectées d’être cancérigènes ou de perturber le système endocrinien. Ce sont les résultats inquiétants d’une étude menée par l’association Générations futures, dans le cadre de la campagne « Environnement cancer » lancée avec le réseau européen Alliance et santé (HEAL) et le soutien de WWF-France et du Réseau environnement santé (RES).
  • 1291220330209398_IMG_49615_HR.jpg

    Cocktail explosif dans l’assiette !

TROIS REPAS et un en-cas, composés de produits de base achetés dans des supermarchés de Paris et ses environs, et respectant les recommandations du ministère de la Santé, ont été analysés par des laboratoires indépendants. Les scientifiques ont recherché les plastifiants (dont du Bisphénol A), les dioxines, les métaux lourds, les additifs et autres polluants.

Résultats, les substances chimiques se glissent partout : dans la pomme, importée du Brésil et comprenant des traces d’un fongicide interdit en Europe, les haricots verts du Kenya, le beurre français (15 résidus chimiques), ou encore le saumon européen, qui en comptabilise 34. L’eau et l’assiette de plastique réchauffée au micro-ondes comportent également des polluants.

« Nous ne nous attendions pas à une telle addition, c’est un cocktail explosif ! », s’exclame François Veillerette, porte-parole de Générations futures, en soulignant que cette question des synergies est centrale. En effet, même si les limites légales pour chaque substance chimique prise individuellement ne sont pas dépassées, leur accumulation aboutit à un menu toxique.

Si les associations prodiguent quelques conseils à l’échelle individuelle (peler les fruits, manger bio), elles demandent surtout l’interdiction de l’usage des pesticides, additifs possiblement cancérigènes et plastiques, ainsi que la réduction des sources d’émission des substances cancérigènes dans l’environnement (incinérateurs…). Elles appellent enfin les institutions à mettre en place un volet environnement dans le deuxième plan Cancer, et à placer le principe de précaution au cœur de la nouvelle version du plan national Santé Environnement.

lequotidiendumédecin.fr, le 01/12/2010

 COLINE GARRÉ
Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add

À la polyclinique de Limoges, « vis ma vie » de directeur ou de brancardier 

« Faites un mouvement en huit, c’est plus efficace pour nettoyer » : la directrice de la polyclinique de Limoges suit docilement les consign... Commenter

Le talent de Léonard de Vinci expliqué par son strabisme ?

de vinci

Le peintre (sculpteur, écrivain, architecte, inventeur, botaniste, etc, etc) Léonard de Vinci souffrait d'une exotropie intermittente,... 2

Neuf mois d'emprisonnement dont six mois ferme pour avoir volé le portable d'un médecin

Neuf mois d'emprisonnement, dont six mois ferme. C'est la peine à laquelle a été condamné un homme, pour avoir volé, il y a quelques jours,... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter