Le bilinguisme, un avantage contre l’Alzheimer

Le bilinguisme, un avantage contre l’Alzheimer

09.11.2010
Parler couramment deux langues peut retarder l’apparition des symptômes de la maladie d’Alzheimer de cinq ans. Cette constatation émane d’une étude des dossiers de 211 patients ayant un diagnostic probable de maladie d’Alzheimer.
  • 1289406663201839_IMG_47986_HR.jpg

    Le bilinguisme, un avantage contre l’Alzheimer

« Nous ne sommes pas en train de déclarer que le bilinguisme peut prévenir l’apparition de la maladie d’Alzheimer ou d’autres démences », avertissent Ellen Bialystok et coll. (Canada). « Mais cela peut contribuer aux réserves cognitives du cerveau, qui permettent de retarder les manifestations symptomatiques d’Alzheimer, telles que la perte de mémoire, la confusion ou les difficultés à prévoir et à résoudre les problèmes. »

Les 211 patients ont été inclus entre 2007 et 2009. Parmi eux, 102 ont été classés comme bilingues.

Les chercheurs trouvent chez ces derniers, comparativement aux personnes monolingues, un délai allongé de cinq ans avant l’apparition des symptômes et allongé de 4,3 ans avant que soit posé le diagnostic d’Alzheimer.

Toutefois, les deux groupes sont équivalents pour ce qui est des mesures des altérations cognitives. Il n’y a pas d’effet d’un éventuel statut d’immigré, ni du niveau d’éducation, ni du sexe.

Des résultats particulièrement intéressants pour des sociétés traditionnellement bilingues, comme le Canada où cette étude a été menée.

« Ces résultats ajoutent des données aux preuves croissantes que les facteurs du mode de vie, tels qu’un entraînement cardio-vasculaire, un régime sain et une connaissance de plus d’une langue, peuvent jouer un rôle central dans la façon dont le cerveau gère les déclins cognitifs liés à l’âge et les maladies dégénératives telles que l’Alzheimer. »

« Neurology », 9 novembre 2010.

Quotimed.com, le 09/11/2010

Dr BÉATRICE VUAILLE
Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
leader
Focus

Santé publique Abonné

En dix ans, les signalements de ruptures de stock de médicaments ont été multipliés par dix. Depuis un an, c'est même une hausse de 30 % qui est observée. L'amplification des tensions d'approvisionnement, qui frappe les hôpitaux comme les pharmacies de ville, inquiète jusqu'au Sénat. 5

Big bang des études, nouveaux stages, soutien : devant les internes, Buzyn et Vidal font la pédagogie des réformes

Buzyn ISNI

« L’interne au cœur des réformes », c’est le thème de l’université de rentrée de l’Intersyndicale nationale des internes (ISNI) qui s’est te... 3

À Opio (sans Buzyn…), le SML se fait le chantre de l'esprit libéral face au risque de dérive forfaitaire et technocratique

SML

Un discours politique musclé en forme de mise en garde : intervenant ce samedi devant une centaine de cadres remontés réunis en congrès à... 8

IVG : la « violence » des propos du pape fait réagir l'Ordre des médecins

pape

« Les mots très durs (du pape) sur l'avortement ont fortement ému la communauté médicale française », écrit le Dr Patrick Bouet, président d... 138

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter