Ovocytes congelés : première française

Ovocytes congelés : première française

04.11.2010

C’est une première, mais en France seulement. Jérémie et Keren sont nés à l’hôpital Antoine-Béclère de Clamart après congélation d’ovocytes. L’auteur de cette naissance, le Pr René Frydman, a eu recours à la technique de la congélation lente. Car la congélation rapide ou vitrification, plus performante, reste interdite par la loi de bioéthique. Le projet de révision de la loi présentée par le gouvernement prévoit toutefois d’y remédier.

  • 1288976062200168_IMG_47535_HR.jpg

    Ovocytes congelés : première française

EN MÉDIATISANT la naissance des jumeaux Jérémie et Keren (3,2 kg et 2,8 kg), le Pr René Frydman, chef du pôle Femme-couple-embryon-enfant de l’hôpital Antoine-Béclère de Clamart (92), veut donner un léger coup de pied dans la fourmilière. La particularité de ces naissances, qui sont le fruit de la collaboration entre l’équipe biologique (Dr Nelly Achour-Frydman) et clinique (Pr Renato Franchin), est qu’elles interviennent dans le cadre d’une fécondation in vitro (FIV), après congélation d’ovules.

Si plusieurs centaines d’enfants sont nés dans le monde grâce à cette technique, en France, il s’agit d’une première. Selon le gynécologue-obstétricien, « la loi autorise, dans des conditions de risque de perte de fertilité pas bien définies, à préserver des ovocytes par congélation, mais pas avec la méthode la plus performante (la vitrification ou congélation ultrarapide) sous prétexte que toute innovation est assimilée à de la recherche sur l’embryon ». La loi bioéthique de 2004 interdit en effet toute recherche sur l’embryon, si ce n’est à titre dérogatoire en ce qui concerne les cellules souches embryonnaires.

Recherche interdite.

En utilisant la technique de la congélation lente, le Pr Frydman et son équipe n’ont pas bravé la loi mais ils pointent ses contradictions. La congélation des ovocytes est « un développement de la FIV qui permet de préserver la fertilité de la femme, particulièrement en cas de traitement anticancéreux susceptible de l’altérer », souligne le médecin. Parallèlement aux banques de sperme, cette technique ouvrirait également la possibilité de créer des banques publiques d’ovules congelés en vue du don.

Réagissant, dans « le Quotidien » du 6 octobre, à l’annonce du prix Nobel de médecine, décerné cette année au père de la FIV, Robert Edwards, René Frydman regrettait qu’en France, toute innovation soit bloquée. « Cela fait deux ans que l’on ne peut pas faire de vitrification tandis que tous les pays limitrophes le font, avec de beaux taux de succès. Pourquoi ? Parce que c’est interprété par quelques juristes et par le ministère de la Santé comme une technique dont la conséquence est une recherche sur l’embryon qui est interdite. C’est justement à l’opposé de ce que nous voulons faire : transférer des embryons pour faire des enfants ». Dans son projet de révision de la loi bioéthique, le gouvernement ouvre enfin la porte à la technique de vitrification. Le texte sera discuté au Parlement au début de 2011.

Quotimed.com, le 04/11/2010

STÉPHANIE HASENDAHL
Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
cabinet

400 généralistes salariés ou mixtes dans les déserts : premiers recrutements d'ici à fin mars

Du neuf du côté des 400 postes de généralistes à exercice partagé ville/hôpital ou salarié en zone sous-dense. La direction générale de l'offre de soins (DGOS, ministère de la Santé) a annoncé que cette mesure d'urgence du plan... 14

Organisation des ECNi : le CNG bientôt au chomâge technique ?

Alors que les épreuves classantes nationales informatisées (ECNi) sont condamnées à disparaître d'ici à quelques années, le Centre national... 1

Moins de viande, plus de fruits, de légumes et de graines : le régime qui équilibre santé et climat

viande rouge

« La civilisation est en crise. Nous ne pouvons plus nourrir la population mondiale de façon saine tout en ménageant les ressources de la pl... 2

Un urgentiste de Valenciennes condamné à un an de prison avec sursis après la mort d'une jeune fille

Un médecin urgentiste d'une polyclinique de Valenciennes a été condamné à douze mois de prison avec sursis, 3 000 euros d'amende et 150 000... 11

Feu vert de l'EMA pour une combinaison de 2 immunothérapies en 1re ligne dans le cancer du rein au stade avancé

CANCER REIN

L'Agence européenne du médicament (EMA) vient de donner l'autorisation de mise sur le marché (AMM) à la combinaison associant nivolumab, un... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter