Un médecin condamné pour une prescription en retard sur la science

Un médecin condamné pour une prescription en retard sur la science

22.10.2010
Un généraliste et un pharmacien avaient été condamnés en juin 2009 par la cour d’appel de Montpellier à la suite de l’intoxication subie par un nourrisson de six semaines, qui souffrait d’une rhinopharyngite : le premier avait prescrit de la Catalgine à 0,10 g et le deuxième avait délivré par erreur un dosage à 0,50 g.
  • 1287768897195490_IMG_46631_HR.jpg

    Un médecin condamné pour une prescription en retard sur la science

Le médecin et son assureur avaient déposé un recours devant la Cour de cassation, arguant que la responsabilité était subordonnée à la preuve d’un lien de causalité direct et certain entre une faute et le préjudice et que ce dernier résultait uniquement de l’absence de prise en considération des mentions claires et lisibles de l’ordonnance par le pharmacien.

Mais la Cour de cassation en a jugé autrement, estimant, comme la cour d’appel, que le praticien a « manqué à son obligation contractuelle de moyens ». La décision de la cour d’appel s’appuie sur les constatations de l’expert « selon lesquelles les salicylés, déconseillés en raison de la perturbation de la coagulation sanguine qu’ils entraînent, du fait qu’ils peuvent favoriser des maladies neurologiques graves, voire induire un syndrome de Reye, maladie rare mais très grave, quand ils sont administrés dans un contexte de pathologie virale, ne constituaient plus, depuis plusieurs années au moment des faits, le médicament antithermique de référence et de première intention chez le nourrisson, tandis que d’autres principes actifs, tel le paracétamol, offraient la même efficacité et présentaient moins d’inconvénients ».

Le généraliste faisait valoir que le médecin est libre de ses prescriptions et que la prescription d’une spécialité pharmaceutique régulièrement mise sur le marché selon un dosage et une posologie adaptée à l’état du patient ne constitue pas une faute.

Mais, souligne la Cour de cassation, le principe de liberté de prescription ne trouve « application que dans le respect du droit de toute personne de recevoir les soins les plus conformes aux données acquises de la science et ne lui faisant pas courir de risques disproportionnés par rapport au bénéfice escompté ». Il est également reproché au praticien de n’avoir pas indiqué sur l’ordonnance l’âge et le poids du petit malade.

Quotimed.com, le 22/10/2010

R. C.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
ABATTAGE

6 patients à l'heure ? 100 généralistes pétitionnent contre « l'abattage »

La polémique sur les contreparties au financement des assistants médicaux (en nombre de patients ou de consultations supplémentaires) rebondit. Après que les syndicats de médecins libéraux ont dénoncé le modèle « productiviste »... 14

Chez le nourrisson, l'anesthésie générale ne provoque pas de surrisque de trouble neurologique

anesthesie nourrisson

L'exposition à une anesthésie générale de courte durée chez des tout-petits ne semble pas associée à un risque accru de troubles... Commenter

Effic'Asthme, l'appli pour apprendre aux parents à gérer les crises d'asthme de l'enfant

Efficasthme02

Respiration sifflante, soulèvement alterné du thorax et de l'abdomen… pas de doute : ce jeune enfant virtuel de 2 ans est en train de faire... Commenter

La CARMF torpillée par le système universel ?Retraites des médecins libéraux : les risques de la réforme Macron

Abonné
carmf

Extinction de la CARMF, menace sur la solidarité professionnelle, étatisation de la gouvernance, incertitude sur les réserves… Un rapport... 4

Incitation à l'installation : au congrès de l'ISNAR-IMG, les internes de médecine générale dépités par le CESP

cesp

Retard de paiement, manque d'accompagnement des tutelles sanitaires, problème de zonage… Le contrat d'engagement de service public (CESP)... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter