Après ablation de 80 % du pancréas - Une autogreffe d’îlots dans l’avant-bras évite un diabète

Après ablation de 80 % du pancréasUne autogreffe d’îlots dans l’avant-bras évite un diabète

24.09.2010
Une patiente qui avait dû subir une ablation de 80 % du pancréas a reçu une greffe autologue de cellules d’îlots par une voie non invasive, c’est-à-dire en intramusculaire dans l’avant-bras gauche sous anesthésie locale. Ce qui a permis l’éviction de l’installation d’un diabète. Un an et demi après, les résultats sont stables. La présence des cellules bêta fonctionnelles est en complément démontrée, avec l’aide d’une technique novatrice, explique le Pr François Pattou qui a dirigé le travail (1).

« C’EST UNE HISTOIRE exemplaire. Avec une interface entre les services universitaires de soins et la recherche clinique », explique au « Quotidien » le Pr François Pattou, qui dirige le service et l’équipe de recherche.

La patiente souffrait d’un insulinome, une tumeur bénigne mais grave, pouvant entraîner le décès par hypoglycémie. Sa tumeur était située pr...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Médecin
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A la une

add

Grogne sociale : le Syndicat de la médecine générale appelle la profession à participer aux caisses de grève

manif

Cheminots, hospitaliers, étudiants, retraités… les mouvements sociaux actuels ne laissent pas de marbre le Syndicat de la médecine générale... 4

En Dordogne, salarier des médecins revient à « éradiquer » la médecine libérale pour le SML

dordogne visite

L'initiative du conseil départemental de la Dordogne donne des sueurs froides au Syndicat des médecins libéraux (SML). Ce département du... 6

Tampons ou coupes, bio ou pas bio : aucun produit n'élimine le risque de choc toxique

choc septique tampon

L’équipe du Pr Gérard Lina, à la faculté de médecine de Lyon, a poursuivi ses recherches sur l’utilisation de tampons et de coupes... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter