Colloque sur le dopage à Paris, la veille du Mondial - Les scientifiques doivent se mettre à la place des dopeurs

Colloque sur le dopage à Paris, la veille du MondialLes scientifiques doivent se mettre à la place des dopeurs

23.07.2010
La veille de l’ouverture de la Coupe du monde de football, l’AFLD (Agence française de lutte contre le dopage) réunit le 10 juin, à Paris, son deuxième colloque, pour faire le point sur les avancées des recherches lancées autour de la lutte contre le dopage. Son conseiller scientifique, le Pr Michel Rieu, explique au « Quotidien » les enjeux de ces travaux pour déterminer des stratégies efficaces de dépistage, dans différents domaines. Et il s’inscrit en faux contre l’hypothèse selon laquelle les pratiques dopantes seraient moins systématiques dans le football que dans d’autres disciplines, comme le cyclisme ou l’athlétisme.
  • 1288028744163080_IMG_38674_HR.jpg
LE QUOTIDIEN - La date de votre colloque correspond au coup d’envoi du Mondial ; est-ce un choix délibéré de votre part d’intervenir dans un contexte très footballistique ?

Pr MICHEL RIEU - C’est plutôt une coïncidence de calendrier. Notre colloque était initialement programmé pour l’automne dernier et c’est la pandémie grippale qui nous a conduits, par mesure de précaution, à le reporter au 10 juin...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Climat et santé : le CNOM appelle les médecins à sensibiliser leurs patients

pollution

« Les médecins sont les premiers à prendre en charge les conséquences du changement climatique sur la santé de leurs patients. Ils doivent p... 4

Les libéraux de l'UNPS cherchent des alternatives au tiers payant généralisé

tiers payant

Discuter avec le gouvernement d'une alternative au tiers payant généralisé ? L'Union nationale des professionnels de santé (UNPS) n'est pas... 7

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter