Contre les méfaits de la corticothérapie au long cours - L’ACTH, protectrice de la tête fémorale

Contre les méfaits de la corticothérapie au long coursL’ACTH, protectrice de la tête fémorale

23.07.2010
L’ostéonécrose de la tête fémorale secondaire à la corticothérapie au long cours ne connaît pas d’autre traitement que chirurgical et elle conduit à la pose d’environ 50 000 prothèses de hanche par an aux États-Unis. Mais l’hormone corticotrope (ACTH) pourrait offrir, à l’avenir, une alternative thérapeutique. Des Américains montrent en effet qu’elle prévient l’ostéonécrose de la tête fémorale expérimentale par une action favorisante directe de la maturation ostéoblastique, et par le biais d’une stimulation de la sécrétion du VEGF.
  • 1288122136149807_IMG_35106_HR.jpg
  • 1288122135149775_IMG_35102_HR.jpg

    L’ACTH, protectrice de la tête fémorale

DE NOTRE CORRESPONDANT

ON ESTIME que le mécanisme central de la déminéralisation consécutive aux traitements par les corticoïdes est une apoptose des ostéocytes (Silverman et coll., 2009). Les bases physiopathologiques de l’ostéonécrose de la tête fémorale sont moins claires. Il semble toutefois exister une contribution ischémique, même si l’on ignore si celle-ci est causale ou...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
Jasmin Claude

Figure de la recherche en cancérologie, le Pr Claude Jasmin est décédé

Le professeur Claude Jasmin, cancérologue et hématologue, ancien directeur d'unités de recherche à l'INSERM, est décédé samedi à l'hôpital Pitié-Salpêtrière (Assistance publique-Hôpitaux de Paris), à l'âge de 78 ans, a annoncé... Commenter

Cancer du poumon : le risque augmente en cas de forte supplémentation en vitamines B

visuel vitamine cancer poumon

Une étude américaine parue dans le « Journal of Clinical Oncology » montre que la supplémentation en vitamine B6 et B12, à long terme et à... 2

L'hôpital de Cherbourg mise sur l'humour pour attirer les médecins

Hôpital de cherbourg

Confronté à la pénurie médicale et à la saturation de son service d'urgences, le centre hospitalier de Cherbourg (Manche) a lancé cet été... 2

Licence sportive : l’arrêté sur les disciplines à contraintes particulières est paru

Certificat sportif

L’arrêté fixant les caractéristiques de l'examen médical spécifique relatif à la délivrance du certificat médical de non-contre-indication... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter