Éric Boyer : « J’ai eu une ampoule d’EPO sur ma table de nuit »

Éric Boyer : « J’ai eu une ampoule d’EPO sur ma table de nuit »

01.07.2010
Ancien champion (cinquième du Tour 1988), Éric Boyer explique au « Quotidien » comment le Dr de Mondenard l’a protégé pendant toute sa carrière contre la tentation permanente du dopage. Aujourd’hui manager général de l’équipe Cofidis, il s’emploie à passer à la nouvelle génération le message d’un cyclisme éthique. Quitte à déranger « le milieu » du vélo et ses parrains : l’UCI a demandé son départ de la présidence de l’AIGCP (association internationale des groupements cyclistes professionnels).
LE QUOTIDIEN - À quand remonte votre rencontre avec Jean-Pierre de Mondenard ?

ÉRIC BOYER - J’avais 14 ans. Mon père, lui-même coureur amateur, avait lu un article le concernant dans une revue sportive et avait pris conscience de son importance. Dès 1977, j’ai pu passer grâce au Dr de Mondenard une visite comme on n’en pratiquait pas à l’époque, avec ECG de repos et d’effort, et toute une batterie de conseils d’hygiène et...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

La FMF veut mettre un terme au « libéral bashing »... et simplifier l'exercice

fmf

À l'occasion de ses vœux pour 2018 présentés ce jeudi, la Fédération des médecins de France (FMF) a souhaité la fin du « libéral bashing »,... Commenter

Un médecin retraité veut le retour aux gardes obligatoires pour ses confrères en exercice

gardes

Pendant plus de 30 ans, le Dr Serge Petit a exercé comme médecin généraliste à Descartes, une commune de moins de 4 000 habitants dans... 106

Affections psychiques en hausse, les médecins traitants incités à mieux déclarer

affections psy

En épluchant les certificats médicaux de 626 000 accidents de travail en 2016, la branche accidents du travail/maladies professionnelles... 7

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter