Présentation

Présentation

15.06.2010

Comme Jacques Chirac avait fait du cancer l’un de ses trois grands chantiers (avec la sécurité routière et l’intégration des personnes handicapées) en annonçant lui-même un premier Plan cancer en 2003, Nicolas Sarkozy a lancé le 1er février 2008, quelques mois après son élection à la présidence française et quelques mois avant la présidence française de l’Union européenne, son plan Alzheimer. Avec le cancer et les soins palliatifs, la lutte contre la maladie d’Alzheimer a été déclarée grande cause nationale de l’année 2007 et a fait l’objet d’une conférence européenne à l’automne 2008. Inspiré des propositions figurant dans le rapport du Pr Joël Ménard remis en novembre 2007 au président de la République, le plan 2008-2012, qui représente un investissement de 1,6 milliard sur cinq années, s’est fixé trois objectifs. Le premier, c’est de mieux connaître la maladie, donc priorité à la recherche, afin de valider un diagnostic et un traitement le plus tôt possible. Le deuxième est de mieux prendre en charge les malades et leurs familles au moment de la survenue de la maladie et notamment en accompagnant l’annonce. Le troisième objectif est d’améliorer la qualité de vie des malades. Et le dernier axe vise une « exigence éthique » dans la pratique des professionnels et dans les lieux de vie des malades. Florence Lustman, inspecteur général des Finances, a été nommée par le président de la République pour piloter la mise en œuvre du plan. Un comité de suivi réunit trois fois par an les responsables en charge des 44 mesures du plan. Toutes les infos sur : http://www.plan-alzheimer.gouv.fr.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add

À l'hôpital de Saint-Brieuc, 116 médecins en conflit avec leur direction claquent la porte administrative

La nouvelle a été officialisée mardi 9 octobre. Ce jour-là, au centre hospitalier de Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor), 116 médecins, dont les... Commenter

Chirurgie du cancer : le député médecin Olivier Véran s'attaque aux opérations sans agrément

veran

Le Dr Olivier Véran, rapporteur général (LREM) de la commission des Affaires sociales de l'Assemblée nationale, a dévoilé ce lundi deux... 11

Un référentiel pour justifier le « non substituable » ? Médecins et pharmaciens craignent une usine à gaz

Non substituable

Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2019 (PLFSS) vise à favoriser le recours aux génériques et biosimilaires. Mais... 19

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter