Neuf antigènes isolés à partir d’une souche pathogène - Un vaccin anti-E. coli efficace dans un modèle murin de septicémie

Neuf antigènes isolés à partir d’une souche pathogèneUn vaccin anti-E. coli efficace dans un modèle murin de septicémie

04.05.2010
La difficulté de mise au point d’un vaccin efficace contre les infections extra-intestinales à Escherichia coli tient à la grande variabilité antigénique et génomique de ces souches responsables d’infections urinaires mais à l’origine, également, de méningites néonatales. Un groupe de chercheurs italiens, allemands et anglais ayant utilisé une approche de vaccinologie inverse soustractive montre que neuf antigènes isolés à partir d’une souche d’E. coli pathogène extra-intestinal (ExPEC) à antigène K1 offrent une protection élargie contre la bactérie dans un modèle murin de septicémie.
  • 1288036123151870_IMG_35636_HR.jpg

LES SOUCHES d’ExPEC sont à l’origine de 80 % des infections urinaires et représentent la deuxième cause majeure de méningite néonatale. L’existence d’un vaccin efficace contre l’ExPEC aurait un impact sur la mortalité et la morbidité des infections qu’il provoque, mais aussi sur les dépenses de santé, en raison des résistances croissantes de cet agent infectieux aux antibiotiques et de l’aspect souvent r...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Médecin
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A la une

add
revel

4 500 euros par généraliste: « Nous essuyons un peu les plâtres avec la nouvelle ROSP », reconnaît le patron de la CNAM

« Nous avions prévu ce risque de trou d’air dans les résultats et la rémunération », explique au « Quotidien » le patron de la CNAM au sujet de la ROSP 2017. Nouveaux indicateurs, changement de périmètre : Nicolas Revel assume cette refonte « nécessaire » et s'explique sur la clause de sauvegarde qui « garantit la stabilité de la rémunération totale pour 2017 »… mais pas le montant des primes ind... 28

L'ANSM attribue un « rapport bénéfice risque négatif » au baclofène

BACLOFENE

C'est un coup dur pour le baclofène. Le comité scientifique spécialisé temporaire (CSST) assemblé par l'ANSM vient d'attribuer un « rapport... 3

« Les infirmiers en pratique avancée ne prendront la place de personne », clament des médecins enthousiastes

INFIRMIERE

Dans une tribune publiée le 23 avril par le « Figaro », plusieurs syndicats de carabins (ANEMF), d'internes (ISNI, ISNAR-IMG), de médecins... 8

Rougeole : le HCSP souhaite l'introduction d'une obligation temporaire pour la vaccination des professionnels de santé

Rougeole

Devant la recrudescence des cas de rougeole, le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) publie, à la demande de la Direction générale de... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter