Entretien avec Roselyne Bachelot - « Comment le médecin ne ressentirait-il pas d’angoisse ! »

Entretien avec Roselyne Bachelot« Comment le médecin ne ressentirait-il pas d’angoisse ! »

14.04.2010
Si elle reçoit les signaux d’exaspération envoyés par une partie du corps médical, la ministre de la Santé ne se sent pas en opposition avec la profession. Nul doute pour elle que les médecins, conscients des « transformations » qu’ils vont devoir opérer dans leur façon d’exercer, traversent une crise existentielle. Se sentant « proche » des praticiens, Roselyne Bachelot souhaite répondre à leurs revendications tarifaires, par une réflexion innovante sur les modes de rémunération. Elle n’exclut pas totalement, dans la limite du juridiquement correct, de revenir sur certaines dispositions qui fâchent pour l’application de la loi HPST – elle cite le cas du DPC. Mais la ministre constate aussi qu’il reste des malentendus à dissiper, les médecins souvent ne connaissant pas du tout cette loi ou bien la méconnaissant.
  • 1276109451F_600x_146697_IMG_34260_1271303377777.jpg
  • 1276109451F_600x_146695_IMG_34262_1271303384308.jpg

    « Comment le médecin ne ressentirait-il pas d’angoisse ! »

LE QUOTIDIEN – Y a-t-il divorce entre le gouvernement et le corps médical ? Les médecins nous disent plutôt que oui. Et vous ?

ROSELYNE BACHELOT – Ce n’est pas mon sentiment. À l’évidence, l’exercice de la médecine et tout spécialement l’exercice de la médecine générale est en pleine mutation. La première transformation est plus généralement liée à...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
urgences

Fermetures estivales des urgences : les médecins de l'AMUF lancent un cri d'alarme

L'Association des médecins urgentistes de France (AMUF) a dénoncé ce lundi les fermetures récurrentes, estivales ou permanentes, de plusieurs services mobiles d'urgence et réanimation (SMUR) en raison « de la conjonction des... 4

Brigitte Macron sera « à l'écoute » avec les acteurs de la santé et du handicap

Brigitte Macron

Brigitte Macron, l'épouse du président de la République, aura un rôle « d'écoute et des relations avec les acteurs de la société civile... 2

« 120 battements par minute », il était aujourd'hui l'épidémie du sida

120 Battements par minute

Années 1990, un grand congrès scientifique. Sauf que la caméra est du côté de militants qui se préparent en coulisses à casser l’ordre et... Commenter

Quand le ministre de l’Intérieur veut « collaborer » avec les psychiatres pour repérer les terroristes

Barcelone Fleurs Bougies

Suite à l’attentat survenu à Barcelone jeudi 17 août, Gérard Collomb, ministre de l’Intérieur, a annoncé au micro de RTL qu’il explorait la... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter