Ne pas rater une infection grave - Six signaux d’alarme chez l’enfant

Ne pas rater une infection graveSix signaux d’alarme chez l’enfant

05.02.2010
Comment en consultation ne pas méconnaître une infection sévère chez un enfant, d’autant qu’il s’agit d’affections de très faible incidence. Fions-nous à la cyanose, à une polypnée, à l’hypoperfusion périphérique, aux pétéchies, ainsi qu’à l’inquiétude des parents et au « flair » du praticien, constate un groupe de médecins européens.
  • 1288712542126092_IMG_28672_HR.jpg

LE DIAGNOSTIC d’une infection sévère pédiatrique, dans nos pays industrialisés, n’est pas aussi évident qu’il y paraît. Parce que la prévalence de ces affections reste faible et, aussi, parce que les jeunes patients sont souvent vus avant même l’apparition des signes de gravité. « Dès lors, le diagnostic peut être manqué, expliquent Ann Van den Bruel (Leuven, Belgique) et coll., à la...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

« Non, les hôpitaux ne manqueront pas d'internes », clament les généralistes enseignants

INTERNES

Les centres hospitaliers (CH) vont-ils manquer d'internes à compter du 1er novembre, avec l'entrée en vigueur de la réforme du 3e cycle des... 2

Hôpitaux, cliniques : les Français distribuent les bons points à chaque secteur

hop clinique

Les Français accordent toujours une grande confiance aux professionnels de santé (84 %), devant la gendarmerie (79 %), l’armée (78 %), la... Commenter

À Bourgoin-Jallieu, médecins et personnels de l'hôpital s'élèvent contre un « management destructeur »

Mercredi, une dizaine de médecins et professionnels de santé se sont donné rendez-vous devant le Centre hospitalier Pierre-Oudot de... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter