Congrès de sénologie, à Lyon - Les biomarqueurs pour diminuer les chimiothérapies

Congrès de sénologie, à LyonLes biomarqueurs pour diminuer les chimiothérapies

09.11.2009
Selon certains experts l’utilisation de biomarqueurs permettrait une diminution des indications de la chimiothérapie dans le cancer du sein. À la suite d’un rapport, cette question sera au cœur des débats des 31es Journées de la Société Française de Sénologie et Pathologie Mammaire, qui se tiendront à Lyon du 11 au 13 novembre.

DANS LE CANCER du sein, deux « tendances » en matière de chimiothérapie s’opposent aujourd’hui. L’une consiste à la proposer pour protéger au maximum les femmes du risque de rechute locale ou à distance. L’autre vise à limiter les traitements lourds. Aujourd’hui, la majorité des femmes soignées pour un cancer du sein localisé sans atteinte ganglionnaire reçoit une chimiothérapie.

...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Médecin
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A la une

add

Budget de la Sécu 2019 : les députés entament l'examen en séance, ce qu'il faut retenir

plfss

Les députés entament ce mardi en séance publique l'examen en première lecture du projet de loi de financement de la Sécurité sociale... Commenter

« Sans soignant, point de soins et point de recette ! » : le cri d'alarme des médecins de l'hôpital de Chalon-sur-Saône

Plus de 130 médecins du centre hospitalier William-Morey de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) ont lancé fin septembre une lettre ouverte... 4

8 000 euros brut par mois pour 35 heures, le super salaire d'une commune de la Sarthe à son futur médecin

Marolles les Braults

Au cœur de la Sarthe, Marolles-les-Braults, une petite commune de 2 300 habitants, met le paquet pour trouver deux médecins généralistes.... 15

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter