ARTS-À Tours, au musée des Beaux-Arts - Max Ernst en son jardin

ARTS-À Tours, au musée des Beaux-ArtsMax Ernst en son jardin

29.10.2009
Cette jolie exposition du musée des Beaux-Arts de Tours est consacrée aux années que Max Ernst (1891-1976) passa en Touraine, à la fin de sa vie. C’est là, dans la tranquillité de la nature, qu’il créa une œuvre apaisée, particulièrement poétique et mélodieuse, et non moins inventive.
  • 1276101745F_600x_99391_IMG_21779_1256877965582.jpg

AU RETOUR de son exil américain – il avait fui la France dès le début de la Deuxième Guerre mondiale –, Max Ernst s’installe dans la petite commune de Huismes (Indre-et-Loire) en 1955. Il y cherche « un peu de calme », pour reprendre le titre de l’une de ses œuvres, soucieux de créer dans la solitude et l’apaisement de la Touraine, loin de l’effervescence parisienne. C’est cette partie-là de son œuvre, moins connue...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Pr Robert Sigal (Hôpital américain de Paris) : « Hôpital haut de gamme, j'assume, hôpital de riches, ça non ! »

Abonné
sigal

Stratégie médicale d'excellence, développement de la filière internationale, accréditation exigeante… : le nouveau directeur général de... Commenter

« C'est possible de greffer une 2e fois le visage », explique le Pr Lantieri

greffe lantieri

Un patient, en rejet chronique après une première greffe totale de visage réalisée en 2010, a été transplanté une deuxième fois les 15 et... Commenter

Parisienne de 84 ans sans médecin traitant cherche désespérément un généraliste sur Twitter

Coup de gueule. Une patiente âgée de 84 ans, sans médecin traitant, dénonce la qualité de l'offre de soins en région parisienne dans une... 12

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter