Les deux ans de Nicolas Sarkozy à l’Élysée - La désillusion du monde médical

Les deux ans de Nicolas Sarkozy à l’ÉlyséeLa désillusion du monde médical

05.05.2009
Deux ans après l’élection de Nicolas Sarkozy à la présidence de la République, la déception est forte dans le monde de la santé et plus particulièrement chez les médecins ; du côté des praticiens libéraux et de leurs confrères hospitaliers, les reproches adressés au Chef de l’État sont nombreux et parfois même très durs. Certes les dernières péripéties de la loi HPST expliquent en partie ce jugement sévère mais certains mettent aussi en avant les promesses non tenues, qu’il s’agisse du C à 23 euros, de la revalorisation de la médecine générale ou de la réforme du financement de la protection sociale.
  • 1276106079F_600x_60385_IMG_14020_1241596060699.jpg

La chute est forte : plébiscité par les médecins, notamment les libéraux, lors de l’élection présidentielle de 2007, Nicolas Sarkozy, deux ans après ce scrutin, fait l’objet de critiques très dures de la part des mêmes, qui il n’y a pas si longtemps l’encensaient. 70 % des médecins libéraux affirmaient en février 2007 qu’ils allaient voter pour lui ; un peu plus de deux ans plus tard,...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Médecin
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A la une

add
ABATTAGE

6 patients à l'heure ? 100 généralistes pétitionnent contre « l'abattage »

La polémique sur les contreparties au financement des assistants médicaux (en nombre de patients ou de consultations supplémentaires) rebondit. Après que les syndicats de médecins libéraux ont dénoncé le modèle « productiviste »... 14

Chez le nourrisson, l'anesthésie générale ne provoque pas de surrisque de trouble neurologique

anesthesie nourrisson

L'exposition à une anesthésie générale de courte durée chez des tout-petits ne semble pas associée à un risque accru de troubles... Commenter

Effic'Asthme, l'appli pour apprendre aux parents à gérer les crises d'asthme de l'enfant

Efficasthme02

Respiration sifflante, soulèvement alterné du thorax et de l'abdomen… pas de doute : ce jeune enfant virtuel de 2 ans est en train de faire... Commenter

La CARMF torpillée par le système universel ?Retraites des médecins libéraux : les risques de la réforme Macron

Abonné
carmf

Extinction de la CARMF, menace sur la solidarité professionnelle, étatisation de la gouvernance, incertitude sur les réserves… Un rapport... 4

Incitation à l'installation : au congrès de l'ISNAR-IMG, les internes de médecine générale dépités par le CESP

cesp

Retard de paiement, manque d'accompagnement des tutelles sanitaires, problème de zonage… Le contrat d'engagement de service public (CESP)... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter