Hémorragies digestives et antiagrégants plaquettaires - Responsabilités respectives et prévention par les IPP

Hémorragies digestives et antiagrégants plaquettairesResponsabilités respectives et prévention par les IPP

18.03.2009
Il est reconnu que les patients sous traitement antiagrégant plaquettaire ont un risque accru d’hémorragie digestive. Toutefois, peu d’études se sont attachées à évaluer la responsabilité respective des différents antiagrégants plaquettaires, les étiologies précises des hémorragies (hautes et basses) et leur fréquence, l’existence d’un profil de patient à risque et enfin l’impact d’une gastroprotection sur les hémorragies digestives hautes. Le Pr Jean-François Bretagne apporte quelques précisions sur ces points grâce à l’analyse de données recueillies avec un observatoire ayant colligé plus de 1 000 cas d’hémorragies digestives hautes et basses.

LE RISQUE d’hémorragie digestive sous antiagrégants plaquettaires (AAP) est reconnu bien que peu documenté. Il s’avère qu’environ un tiers des hémorragies sont associées à la prise d’antiagrégants plaquettaires ; c’est ce que révélaient les premiers résultats (2008) de l’observatoire ASAP mis en place pour identifier la prévalence de ces traitements chez les malades présentant une hé...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Médecin
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A la une

add

À la polyclinique de Limoges, « vis ma vie » de directeur ou de brancardier 

« Faites un mouvement en huit, c’est plus efficace pour nettoyer » : la directrice de la polyclinique de Limoges suit docilement les consign... Commenter

Le talent de Léonard de Vinci expliqué par son strabisme ?

de vinci

Le peintre (sculpteur, écrivain, architecte, inventeur, botaniste, etc, etc) Léonard de Vinci souffrait d'une exotropie intermittente,... 1

Neuf mois d'emprisonnement dont six mois ferme pour avoir volé le portable d'un médecin

Neuf mois d'emprisonnement, dont six mois ferme. C'est la peine à laquelle a été condamné un homme, pour avoir volé, il y a quelques jours,... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter