Aménorrhée d’origine hypothalamique - Le kisspeptide restaure les taux hormonaux

Aménorrhée d’origine hypothalamiqueLe kisspeptide restaure les taux hormonaux

17.03.2009

IL NE S’AGIT pour l’instant que d’un espoir, mais la piste est prometteuse. Au congrès de la société britannique d’endocrinologie, Waljit Dhillo et coll. (Londres) ont montré le potentiel du kisspeptide comme traitement de l’infertilité au cours de l’aménorrhée hypogonadotrope. Le travail confirme, au cours d’un état pathologique, ce que l’équipe avait déjà montré chez des femmes fertiles : l...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Médecin
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A la une

add

Live chatRéforme du système de santé : posez vos questions à Agnès Buzyn

Buzyn live chat

Tiers payant généralisé, recertification, fin du numerus clausus, création des assistants médicaux, délégation de tâches, réforme de la... 2

La dépression a touché près de 10 % des Français en 2017

depression femmes

Je déprime, tu déprimes, elle nous « fait » une petite dépression… À force d’être utilisé dans le langage courant, le terme « dépression »... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter