Vitamine D plus calcitonine - Une association candidate dans la SEP

Vitamine D plus calcitonineUne association candidate dans la SEP

10.03.2009
Le calcitriol (1 alpha-25-dihydroxyvitamine D3), métabolite actif de la vitamine D, a la propriété d’empêcher le développement de l’encéphalomyélite autoimmune expérimentale, qui est le modèle murin de la sclérose en plaques (SEP). Mais la prévention de l’affection se fait au prix d’une hypercalcémie qui serait inacceptable en thérapeutique humaine. Des chercheurs de l’Université de Wisconsin-Madison (Etats Unis) montrent l’intérêt d’associer, au calcitriol, la calcitonine, afin de réduire l’effet hypercalcémique des doses thérapeutiques de vitamine D (1). L’addition de calcitriol permet, en outre, de réduire les doses efficaces de cette dernière.

DE NOTRE CORRESPONDANTE

L’IDÉE D’UTILISER la vitamine D dans le traitement de la SEP est venue de l’observation d’une influence de la latitude, et donc de l’exposition solaire, sur l’incidence de cette maladie. On sait que la vitamine D, sous sa forme active, régule le métabolisme du calcium sérique en particulier par une réabsorption du calcium par les reins. A trop fortes doses, toutefois, au lieu de fixer le calcium sur l’os,...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Médecin
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A la une

add
evenement
Focus

Des blouses blanches entre doléances et revendications

Ils sont plus de 200 praticiens à avoir alimenté la consultation lancée fin janvier par « Le Quotidien ». Il ressort de celle-ci un profond sentiment d’inquiétude et souvent une incompréhension face aux réformes de ces dernières années. Avec une ligne de force : la profession veut avoir davantage voix au chapitre. Et les médecins sont prêts à prendre l’initiative. La preuve ? Ils font des... 1

Le nombre de cas de rougeole a bondi de 50 % en 2018, selon l'OMS

rougeole

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) alerte sur un bond d'environ 50 % des cas signalés de rougeole en 2018 par rapport à 2017. À la... 8

Dépistage organisé du cancer du sein : de bonnes performances malgré une légère baisse de la participation

depistage cancer sein

Malgré un taux de participation en légère baisse, les indicateurs de performance du dépistage organisé du cancer du sein « attestent de la... 6

Téléconsultation : des syndicats et l'Ordre s'inquiètent de « dérives commerciales »

teleconsult

Cinq mois jour pour jour après la généralisation de la téléconsultation, MG France s'alarme ce vendredi de « dérives commerciales » non... 5

48 heures par semaine maximum ? 50 % des internes de médecine générale dépassent le temps de travail réglementaire

internes

Surcharge de travail, pression des médecins seniors : un interne en médecine générale sur deux (en première, deuxième ou troisième année),... 13

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter