Roselyne Bachelot fait le bilan de la présidence française - Les médecins ne doivent pas craindre l’Europe de la santé

Roselyne Bachelot fait le bilan de la présidence françaiseLes médecins ne doivent pas craindre l’Europe de la santé

14.12.2008
Alors qu’elle réunit aujourd’hui et demain, à Bruxelles, les 27 ministres de la Santé de l’Union, Roselyne Bachelot tire le bilan nuancé de la présidence française en matière de santé. Elle ne nie pas les résistances qui ont, par exemple, bloqué la création de stocks de médicaments européens dans le cadre de la politique de prévention antipandémie, ou empêché l’adoption du « paquet médicament ». Mais elle se félicite d’avoir créé un choc salutaire dans les esprits face aux lacunes de la sécurité sanitaire européenne et d’avoir imposé la lutte contre la maladie d’Alzheimer en tête de l’agenda. Enfin, s’adressant aux médecins, elle explique pourquoi ils n’ont aucune raison de craindre l’Europe de la santé.
LE QUOTIDIEN - Dès le lancement de votre présidence en matière de santé, vous avez mis l’accent sur l’urgence de la veille sanitaire européenne. Direz-vous qu’elle a progressé ?

ROSELYNE BACHELOT - J’ai surtout souhaité sensibiliser mes homologues aux insuffisances en termes de préparation et d’harmonisation des réponses à une menace sanitaire de grande ampleur. Or, s'il y a bien un sujet sur...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A la une

add
bourdillon
Focus

Tabac, nutrition, vaccination : le Pr François Bourdillon défend le bilan de Santé publique France Abonné

Trois ans après la création de Santé publique France, son préfigurateur et premier directeur général, le Pr François Bourdillon vient d'arriver à la fin de son mandat. Il revient sur les succès d'une agence pour laquelle il reconnaît un manque de moyens. 2

Spécialités, prescripteurs, indications... on en sait plus sur les modalités d’expérimentation du cannabis

cannabis thérapeutique

Depuis le mercredi 19 juin, un projet d'expérimentation du cannabis thérapeutique a été diffusé par l'Agence nationale de sécurité du... 2

Écoute bienveillante, respect, clarté, confidentialité… : une charte d'engagement des libéraux auprès de leurs patients

relation patient médecin

Recevoir les patients « dans un respect mutuel », agir « avec humanité »,  écouter « avec bienveillance, en prenant en compte le vécu » ou... 37

Solidays : la lutte contre l'épidémie doit s'intensifier, interpellent les associations

solidays

« La fin de l'épidémie de VIH est en ligne de mire, mais pas encore tout à fait à notre portée. (...) L'heure est venue d'accélérer le mouve... Commenter

Télémédecine, urgences, déficit de la Sécu… : Buzyn a défendu son bilan d'étape au Printemps de l'évaluation

Buzyn à l'Assemblée (19 juin 2019)

La ministre de la Santé Agnès Buzyn a défendu ses réformes dans le cadre du « Printemps de l'évaluation », à l'initiative du Dr Olivier... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter