Afghanistan : le doute français - Une certaine idée de la guerre

Afghanistan : le doute françaisUne certaine idée de la guerre

14.09.2008
Le ministre de la Défense, Hervé Morin, a accompagné à Kaboul sept membres des familles des dix soldats tués le 18 août dernier dans une embuscade tendue par les taliban. L'émotion de l'opinion nationale, la douleur des familles, les incertitudes graves liées à la guerre que la coalition conduit en Afghanistan montrent la nécessité de définir une stratégie et d'établir un calendrier avant de faire courir de nouveaux risques à nos soldats.
  • 1276172528F_Img337820.jpg

LES FAMILLES des victimes ont certes tous les droits et il est normal que le gouvernement ait accepté que quelques-uns de leurs membres se rendent sur place. Mais depuis le début de ce conflit, les pertes de la coalition sont considérables et la France, pour sa part, y a perdu 24 hommes ; si l'on compare l'attitude de l'opinion à celle qu'elle avait lors de la guerre d'Algérie, par exemple, on note que le seuil au-delà duquel les pertes...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Agnès Buzyn : « Si j'ai besoin d'un secrétaire d'État, j'en ferai part au Président »

buzyn

« Non ». C'est ce qu'a répondu sans fard la ministre de la Santé à la journaliste de LCI, qui lui demandait ce vendredi matin si elle avait... 1

Dr Patrick Gasser (UMESPE) : « La revalorisation d'un ou deux euros, c'est obsolète »

Abonné
Gasser

La branche spécialiste de la CSMF (UMESPE) organise samedi les premiers États généraux de la médecine spécialisée à Paris. Centres... 1

Des avatars virtuels aident les schizophrènes à lutter contre leurs voix

schizophrènes

Comment aider les 25 % de patients schizophrènes qui continuent d'entendre des voix menaçantes malgré leur traitement pharmacologique ?... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter