HAUTEFORT - Musée de la Médecine de l'ancien hospice

HAUTEFORTMusée de la Médecine de l'ancien hospice

16.06.2008

Fondé en 1669 par le marquis Jacques-François de Hautefort, l'hospice de Hautefort, en Dordognene sera achevé qu'en 1717. C'est un établissement de charité selon l'idée de l'époque classique avec davantage une fonction d'enfermement que de soins, qui recueille pour la cacher la misère du monde, mendiants, vieillards, prostituées, enfants abandonnés. Mais le marquis, homme de grande piété, l'a voulu en forme de croix avec la chapelle au centre pour que les malades puissent assister à la messe quotidienne derrière des claustras (cloisons ajourées).

  • Hospice de Hautefort, vue aérienne
  • Hautefort 2
  • Hautefort 1
  • Hautefort 3
  • Hospice de Hautefort

Le symbolisme religieux se retrouve jusque dans le nombre des malades fixé à 33 comme les années de la vie du Christ : 11 vieillards, 11 enfants, 11 femmes. Les voûtes sont très hautes en plein cintre avec des fenêtres en hauteur pour mieux évacuer l'air vicié et les miasmes invisibles. 

Au programme de la visite : la chapelle, une salle des malades reconstituée, une salle d'exposition thématique consacré au XIXe siècle avec la découverte de l'anesthésie, de l'asepsie et de la radiologie et une salle consacrée à l'art dentaire avec trois cabinet dentaires reconstitués de 1870 à nos jours ainsi qu'un laboratoire de prothésiste dentaire.


L'histoire de l'hospice est mal connue car les archives ont disparu. Confié aux sœurs de la charité de Nevers en 1747, il recueillait les enfants abandonnés que l'on déposait dans son tour, en fonctionnement de 1790 à 1847. En 1914, il reprendra du service comme hôpital militaire pour les convalescents. Les sœurs le quittèrent définitivement en 1995. Il a fait l'objet d'une campagne de restauration. Un jardin de plantes médicinales de 30 à 40 espèces doit être créé en collaboration avec la municipalité et les laboratoires Pierre Fabre. L'association de Muséographie médicale chargée de l'animation organise régulièrement des expositions temporaires.

 

Horaires, contact, renseignements, actualités

> M.-F. P. et P. T.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add

Le Conseil d'État valide la limitation des doses de baclofène par l'ANSM

BACLOFENE

Le Conseil d'État a donné raison mercredi à l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), et rejeté la... 1

Châteaudun : l'activité de la maternité suspendue dès le 28 mai sur décision de l'ARS

Châteaudun

La maternité de l'hôpital de Châteaudun (Eure-et-Loir) sera suspendue à partir du lundi 28 mai à minuit, a annoncé l'agence régionale de... 3

Le « Groupe des 26 » fait ses propositions pour l'hôpital public

groupe des 26

Constitué au mois de février, le groupe de réflexion initié par le Syndicat des managers publics de santé (SMPS) et la Mutuelle nationale... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter