Premier bilan du nouveau service de l'AFSSAPS - Trente mois de traque contre l'erreur médicamenteuse

Premier bilan du nouveau service de l'AFSSAPSTrente mois de traque contre l'erreur médicamenteuse

27.05.2008
Après trente mois d'activité, le guichet erreurs médicamenteuses mis en place par l'Agence française de sécurité sanitaires des produits de santé (AFSSAPS) a su trouver sa place et prouver son efficacité. Avec 634 signalements au 31 décembre dernier, ce dispositif devrait prendre encore davantage d'ampleur dans les années à venir. Son objectif : identifier l'erreur ou le risque d'erreur pour y remédier.

C'ÉTAIT à l'automne 2004. Un adolescent succombait accidentellement à l'injection d'une dose massive de chlorhydrate de morphine. L'enquête menée par l'IGAS (Inspection générale des affaires sociales) avait alors mis en évidence une ambiguïté dans l'étiquetage du produit. Un drame qui confirmait alors la nécessité de renforcer la surveillance d'emploi des médicaments après leur...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Médecin
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A la une

add

À la polyclinique de Limoges, « vis ma vie » de directeur ou de brancardier 

« Faites un mouvement en huit, c’est plus efficace pour nettoyer » : la directrice de la polyclinique de Limoges suit docilement les consign... Commenter

Le talent de Léonard de Vinci expliqué par son strabisme ?

de vinci

Le peintre (sculpteur, écrivain, architecte, inventeur, botaniste, etc, etc) Léonard de Vinci souffrait d'une exotropie intermittente,... 1

Neuf mois d'emprisonnement dont six mois ferme pour avoir volé le portable d'un médecin

Neuf mois d'emprisonnement, dont six mois ferme. C'est la peine à laquelle a été condamné un homme, pour avoir volé, il y a quelques jours,... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter