Conflit local entre l'hôpital d'Angoulême et une clinique - Des patients atteints de cancer affirment être « en rupture de soins »

Conflit local entre l'hôpital d'Angoulême et une cliniqueDes patients atteints de cancer affirment être « en rupture de soins »

13.05.2008
L'hôpital d'Angoulême et l'agence régionale de l'hospitalisation de Poitou-Charentes réfutent les accusations selon lesquelles tous les patients atteints de cancer ne pourraient plus suivre de séance de radiothérapie. Une affirmation contestée par des médecins de la clinique Sainte-Marie, qui dénoncent la rupture d'une convention par l'hôpital, et le quotidien local « la Charente Libre » qui donne la parole à plusieurs malades.

Y A-T-IL UN SCANDALE de la radiothérapie dans la Charente et plus spécialement à Angoulême, chef-lieu du département ? Oui, si l'on en croit le quotidien « la Charente Libre », qui a publié plusieurs articles sur ce sujet. Le journal donne, dans son édition du 9 mai, la parole à des patients atteints de cancer qui affirment qu'ils sont désormais livrés à eux-mêmes et ont les pires...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Arrêt de commercialisation du Cytotec, et objectif zéro médicament pendant la grossesse : les chantiers de l’ANSM

ansm

Le laboratoire Pfizer, qui commercialise le Cytotec, a annoncé que ce médicament ne serait plus distribué en France à partir du 1er mars... 2

Les médecins, des brutes en blanc ? C’est tout l’inverse, conclut une étude de la DREES

drees

88 % des Français sont plutôt satisfaits, voire très satisfaits de leur médecin. C’est le constat du dernier baromètre d’opinion de la... 7

« Les ECN seront supprimées », annonce le patron des doyens au congrès de l'Ordre

ECN

Le président de la conférence des doyens de médecine a créé la surprise, ce jeudi après-midi, en annonçant la fin programmée des épreuves... 38

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter