Exercer en hôpital privé à but non lucratif - Le PSPH, no man's land pour ses médecins

Exercer en hôpital privé à but non lucratifLe PSPH, no man's land pour ses médecins

11.02.2008
Les milliers de médecins qui exercent en hôpital privé non lucratif participant au service public hospitalier (PSPH) ont le blues. Ils ne se sentent pas reconnus, coincés dans un secteur qui peine à obtenir les mêmes droits que l'hôpital public. Certains, à l'instar du Dr Christophe Maucour, s'avouent tentés par le libéral. Pour limiter l'hémorragie et sauver cette troisième voie hospitalière souvent présentée comme un modèle, la conférence des présidents de CME du secteur réclame des mesures d'urgence.
  • 1276168576F_Img307853.jpg
  • 1276168576F_Img307852.jpg

    Le PSPH, no man's land pour ses médecins

VOILÀ DES ANNÉES que les hôpitaux privés participant au service public hospitalier réclament les mêmes droits que l'hôpital public. Sans succès.

Un espoir est né à l'automne, vite douché : Roselyne Bachelot a retiré un amendement au projet de loi de financement de la Sécurité sociale qui visait à mettre fin au différentiel de charges sociales entre les deux...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Après l'échec de Lille pour l'Agence européenne du médicament, Aubry et Bertrand, furieux, taclent Macron

agence européenne du médicament

C'est une défaite qui laisse un goût amer. La maire de Lille Martine Aubry (PS) et le président des Hauts-de-France Xavier Bertrand (LR)... 1

Le tabac, premier facteur de risque de cancer aux États-Unis

tabac

Plus d'un quart des cancers aux États-Unis sont associés à la consommation de tabac, selon les résultats d'une étude américaine qui dresse... Commenter

Reste à charge zéro : Agnès Buzyn ne veut pas « offrir des montures Chanel à tout le monde »

reste a charge optique

Agnès Buzyn a apporté ce mardi des précisions sur deux mesures phares du candidat Macron, réformes désormais dans les tuyaux : le « reste à... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter